Portables de conjoints : « boul ko laal boul ko diégué ! »

L’avènement des portables dans la vie quotidienne des sénégalais a engendré bien des conséquences. Certes, ces appareils vous rapproche de vos partenaires en devenant du jour au lendemain joignable ou que vous soyez, en moins que vous ne désirez l’éteindre, mais il ya aussi le revers de la médaille. Ces portables, comme des rivales, sont aussi des briseurs de ménages…. » Boul ko laal, boul ko diégué ! »

Vendredi 20 Janvier 2012 - 06:01

Portables de conjoints : « boul ko laal boul ko diégué ! »
Abdoulaye Sène, 23 ans de mariage, est ferme dans ses propos. Il soutient mordicus que les parents doivent conseiller à leur fille qui doit rejoindre le domicile conjugal, de ne pas fouiller le portable du mari. Une remarque très importante à ses yeux : « Quand on cherche, on trouve. Même sur le portable de la personne la plus amoureuse qui soit ». Ceux sont là des paroles qui font peur, mais qui avertissent aussi. L’expérience est un atout majeur dans un ménage. Celui qui totalise plus d’années acquiert plus de sagesse. Sène est catégorique, les portables sont personnels et nul n’a le droit d’accéder aux messages et autres informations. « Même s’il n’y a pas de danger pour un couple, les interprétations peuvent êtres néfastes et porter préjudice au conjoint. Ce qui fait que le portable de ma femme peut sonner des heures durant sans que je ne décroche…».

Aminata est aujourd’hui divorcée après 11 ans de ménage. Aux USA d’où ils vécurent pendant 9 ans, le couple est resté solidaire face à tous les aléas de la vie. De retour définitivement au Sénégal, Les choses prennent une autre tournure : les pressions familiales, les réalités au Sénégal…Tout bascule ! « Tout a commencé lorsque, de retour ici, il trouve un boulot d’enseignant en anglais. Avec ses connaissances, il avait réussi à réuni un nombre d’élèves, des filles surtout, en les dispensant des cours d’anglais. Celle qui avait détruit notre couple était parmi celles là » lâche t- elle amèrement. Aminata a vécu avec son mari des années durant sans se poser des questions sur sa vie privée (elle croyait qu’un homme pouvait avoir une vie privée en dehors du ménage, elle ne contrôlait rien, ne posait pas de questions !). Déconcertant ! Tout aller dans le meilleur des mondes, comme pensait Candide ! Jusqu'à jour où, le mari, après le déjeuner, oublie son portable sur le chevet de sa chambre. « Par inadvertance, je réponds à un appel de son collègue et automatiquement, j’appuie sur « messages ». L’erreur de ma vie ! ». Les séries de messages en disait long sur les absences répétées du mari, ses sentiments, ses sorties nocturnes, grosso modo, tout le jardin secret de monsieur était étalé au grand jour. La déception de celle-ci fut si grande qu’elle en perd toutes ses facultés pour lutter pour un bonheur commun. « Le déclic du divorce est passé par là, par ce maudit téléphone. Si c’était à recommencer, je ne le ferai pas » conclut – elle d’un air triste.

Reine est toujours en lune de miel avec son mari. Catholique, elle a vécu des mois avec son époux avant de songer à se marier à la mairie. Jalouse naturellement, elle confie ne pas pouvoir rester deux jours sans jeter un coup d’œil sur le portable de son conjoint, surtout quand celui-ci est aux toilettes : « Ma mère m’interdis de fouiner, mais je ne peux pas arrêter. Mes copines mariées m’avertissent que j’aurais mon jour, mais bon, je ne peux plus m’arrêter » nous confie –t- elle un peu gênée. Des risques de tomber sur des messages incommodes, elle n’en est pas encore reçus, mais cela ne l’empêche pas de vérifier les numéros inconnus et même … d’appeler. « Je ne laisse jamais de traces, je ne veux pas qu’il sache ce que je fais. Sinon, « dina rouss déé ! ».

Finalement, autant se laisser aller, avec une confiance absolue, sans fouiner ni rechercher, vivre son aventure sans stress ni méfiance. Meilleures formules ! Qui pense autrement ?

Yacine SANE



Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET