Portrait: Papa Oumar Fall dit " Pofrima Selo": Une sentinelle de la culture africaine.

Lundi 9 Avril 2012 - 09:59

Pofrima Selo avec Mariètou Diongue Diop, au Vernissage de l'expo L'AFRIQUE EN QUESTION à l'Ucad, en 2008.
Pofrima Selo avec Mariètou Diongue Diop, au Vernissage de l'expo L'AFRIQUE EN QUESTION à l'Ucad, en 2008.
Papa Oumar Fall dit " Pofrima Selo" est originaire du quartier Sànc-suuf de la ville de Ndar Geec (encore appelé Saint-Louis par les colons français), une presqu’île située près de l'embouchure du fleuve Sénégal. Artiste par passion et linguiste de formation, il intervient aussi en tant qu’agent artistique auprès de jeunes talents sénégalais qu’il accompagne dans leur recherche de débouchés et dans la promotion de leur production. Il est président du Mouvement SEMEtt qui est une initiative œuvrant pour le "développement endogène" de l'Afrique. La démarche de SEMEtt s'articule autour de l'Education, la Culture et la Communication.

Après avoir travaillé pendant 2ans en tant qu'Assistant culturel à la DVERC-Ucad, il est recruté de 2007 à 2008 dans le projet "Biens culturels africains" de l'Institut fondamental d'Afrique noire (IFAN-Ucad). Il a été aussi impliqué, à la même période, au laboratoire de Linguistique de l'IFAN. Pour finaliser la rédaction de sa thèse de Doctorat, il est actuellement en Allemagne à l'Institut für Ethnologie und Afrikasutudien.

Parallèlement, cela ne l’empêche à se pencher sur la conception d'un Manuel d'initiation à la Stylographie et à la production d’une série de tableaux consacrée à la relation entre la religiosité et à l’'image de soi. Il s’agit selon lui « d’interroger les symboles et les signes de différentes religions et croyances à travers le monde afin d’illustrer le rapport que l’humanité entretient avec la spiritualité. C’est moins une analyse de la sacralité que de son expression. C’est une sorte d’invitation à la compréhension et au respect de l’autre à travers sa foi et ses croyances ». Le même esprit de liberté l'anime qu'il soit au bord du fleuve Sénégal à Ndar-geec ou à Wiesbaden sur les rives du fleuve Rhein en Allemagne.

Extrait du site Styloculture.org

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 20:50 Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET