Portrait: Qui est Macky Sall ?

Mercredi 29 Février 2012 - 11:08

Portrait: Qui est Macky Sall ?
Macky Sall est né le 11 décembre 1961 à Fatick une ville de l'ouest du Sénégal, dans la capitale de l’ancien royaume du Sine. En 1948, Amadou Abdoul Sall, son père, simple agent de la fonction publique originaire du Fouta s’y installe, il devient gardien. Sa mère, Coumba Thimbo, complète les revenus familiaux par la vente d’arachides dans cette région connue pour sa forte production.

C’est dans cette enfance heureuse mais modeste qu’il fréquente l’école de la Répubique, avec rigueur et assiduité. Il entend se donner les moyens d’accomplir ses rêves et de comprendre le monde qui l’entoure. Macky Sall obtient le diplôme d’ingénieur géologue au sein du prestigieux Institut de Science de la Terre de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, il poursuit sa formation en France à l’Ecole Nationale Supérieure du Pétrole et des Moteurs (ENSPM) de l’Institut Français du Pétrole (IFP) avant de revenir exercer au Sénégal.

Son Parcours

Macky Sall est issu d’une famille socialiste, son père y militait. Mais c’est au Lycée et plus encore à la faculté qu’il fait ses premiers pas et se forme en politique dans des schémas principalement de gauche avec les maoïstes ou les marxistes léninistes. Mais assez rapidement les méfaits des utopies portés et l’accaparement du pouvoir par un camp le révulse. Il s’oppose dès 1983 au parti socialiste en place «symbole du pouvoir » et avec constance durant presque deux décennies, il combat au côté de la figure emblématique de l’opposition Me. Abdoulaye Wade. En 2000, l’heure de l’alternance a sonné, le peuple met fin à quarante années de régime socialiste, les libéraux sont portés au pouvoir.

Macky Sall, Président des cadres du PDS, a activement pris part à ce succès. Il va alors occuper d’importantes fonctions et responsabilités : en 2000, Directeur de la Société de Pétrole du Sénégal (Petrosen) ; en 2001, il devient Ministre des Mines et de l’Energie ; en 2003 il lui est confié le très sensible portefeuille de l’Intérieur et la fonction de porte parole du gouvernement enfin le 21 avril 2004, il est nommé Premier Ministre. Il se fait remarquer tant par son record de longévité et sa gestion rigoureuses que par sa capacité à « mettre en œuvre » les principaux grands projets définis par le Président de la République jusque là en attente.

Le 20 juin 2007, il est élu Président de l’Assemblée Nationale. L’institution qui symbolise l’idéal démocratique mais aussi sa réalité. Macky Sall entend d’elle un rôle exemplaire dans toutes ses missions : vote des lois, évaluation des politiques publiques et contrôle de l’action du gouvernement. Et c’est précisément ce dernier point qui lui est reproché et est qualifié de « faute politique lourde » par la majorité PDS. L’Assemblée Nationale souhaite auditionner Karim Wade, le fils du Président de la République, pour rendre compte de sa gestion de l’Agence Nationale pour l’Organisation de la Conférence Islamique (ANOCI). Le Comité Directeur décide le 16 novembre 2007 de supprimer le poste de numéro 2 du parti qu’il occupe. Le 22 septembre 2008 un amendement à l’article 62 de la Constitution est déposé visant à réduire de 5 à 1 année le mandat de Président de l’Assemblée Nationale avec effet immédiat pour faire face à son refus de démissionner émis par le Président de la République.

Le 9 novembre 2008 dans une déclaration en wolof et en français l’ancien Président de l’Assemblée nationale annonce sa démission du Parti démocratique sénégalais (PDS) et de tous les postes électifs conquis sous cette étiquette. Le 1 décembre 2008, il crée son parti politique l’Alliance pour la République (APR-Yakaar), trois années plus tard le 1 décembre 2011 se tient sur la célèbre esplanade de Diamalaye de Dakar devant plus de 100 000 militants de tout le pays le congrès constitutif du parti suivi de la convention d’investiture du candidat Macky Sall à l’élection présidentielle de 2012.

Ses valeurs

Le parcours de vie de Macky Sall depuis son enfance est jalonné d’épreuves qui ont forgé et affermi ses convictions et ses valeurs. En premier lieu le travail, la rigueur et la persévérance ou les clés de la réussite et qui lui ont permis de connaitre ce parcours si brillant ensuite l’éthique qui sied à la gestion de l’Etat et de ses affaires et qu’une devise ancienne du Sine rappelle d’ailleurs « Dial - fi - mayou to tiin » et qui signifie « servir et produire avec désintéressement ». Enfin le principe qui sous-tend la République elle-même le respect du droit et la justice.

sunu2012.sn

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par COUMBA SECK le 29/02/2012 15:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je prie pour qu'il devient president
je prie aussi pour q'il respecte les conclusion issus des assises nationales ;
Je en lui president qui a une bonne capacité d'ecoute , essaie de comprendre les sénégalais etre à leur service
Je lui conseille de ne pas faire une politique partisane.

2.Posté par waly le 01/03/2012 10:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
parait que c'est un homme de parole. alors on attend de voir.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET