Presse- Lettre d’engagement des « juges » du Tribunal des pairs

Mercredi 27 Août 2014 - 21:17

« Conscients de la contribution fondamentale des journalistes, pour la formation de citoyens et des citoyennes informées et libres de leur choix, nous membres du Tribunal des pairs prenons comme engagement conformément à la charte des devoirs et droits du journaliste qui fixe les règles d’éthique et des déontologie s’appliquant à la notion du journaliste de ne nous laisser dicter notre conduite, notre opinion ou notre jugement par aucun pouvoir politique, d’argent ou autres.

D’instruire avec droiture et diligence en toute conscience les cas avérés de manquement à l’éthique et à la déontologie de notre profession de journaliste par l’autosaisie ou par l’examen systématique des plaintes qui nous serons adressées.

Conscients que la préservation, la défense de la liberté des journalistes est un élément constitutif de la liberté d’opinion et donc de la démocratie. Nous, membres du Tribunal des pairs prenons comme engagement de veiller à ce que les professionnels de l’information et de la communication sociale ne soient subordonnés à aucune pression telle qu’elles soient et d’où qu’elles viennent et plus particulièrement dans des environnements, situations ou périodes délicates .

De veiller à ce que les professionnels de l’information et de la communication sociale se vouent un respect mutuel et n’usent en aucun cas d’acte plagiat de malveillance ou tout autre acte jugé hostile les un envers les autres.

De veiller à ce qu’ils travaillent dans des conditions descentes dignes et dans le respect de leur droit tel que fixé par la convention collective des journalistes. Conscients que la responsabilité sociale des journalistes et le droit du public particulièrement dans sa composante la plus vulnérable son droit à une information équilibrée, juste et objective. Nous membre des pairs, prenons comme engagement de contrer tous contenus basés sur la discrimination du fait du sexe de la race, de la religion, du handicap etc.… basés sur l’indexation, basés sur l’incitation à la haine et la vengeance.

De veiller au respect par les journalistes et les professionnels de la communication sociale au respect de la vie privée, d’assurer le respect par les journalistes et les professionnels de la communication sociale de leur devoir éthique et déontologique.

Cet engagement nous membres du tribunal des pairs le prenons pour que le premier jugement des journalistes et des professionnels de la communication sociale soient celui de leurs pairs et que ce jugement autant qu’il ne sera possible ne vaille pas condamnation définitive mais œuvre pédagogique, défense et renforcement de notre profession. Voila le motif et la nature de l’engagement que nous prenons devant nos pairs ici présents, devant le public ici présent au nom du respect de notre profession. Je vous remercie ».

Source: GFM.SN

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET