Problème d'eau à Saint-Louis : Le projet Prefelag injecte 14, 5 milliards FCFA;

La région de Saint-Louis a bénéficié d’un projet de restauration des fonctions socio écologiques du système du lac de Guiers (Prefelag) qui va soulager des milliers de personnes. D’un coût global de 14,5 milliards de francs Cfa, ce projet, pendant cinq ans, se chargera de résoudre les problèmes en eau de plusieurs villages.

Dimanche 5 Mai 2013 - 08:23

Problème d'eau à Saint-Louis : Le projet Prefelag injecte 14, 5 milliards FCFA;
Le projet contribuera à réduire la pauvreté, à travers une meilleure gestion de l’eau et à optimiser les apports en eau, en passant de 1,2 milliard de mètres cubes à 2,1 milliards de mètres cubes, par an. Avec ce nouveau projet de restauration des fonctions socio écologiques du système du lac de Guiers (Prefelag), l’espoir est permis de voir les populations tirer le maximum de profit du plan d’eau .

Tout heureux, le directeur de l’office national du Lac de Guiers, Mamadou Bocoum, de préciser : «avant la construction des barrages de Diama et de Manantali, on avait des problèmes en eau. Ce problème est actuellement réglé, avec de l’eau en grande quantité mais qui n’est pas canalisée.

Avec ce projet et la remise en eau du Ndiaél, l’eau viendra dans cette dépression et on va mettre en place des ouvrages qui vont être connectés les trois marigots. Et, vous n’êtes pas sans ignorer qu’il y a le MCA qui fait un important programme de développement, pour rendre l’eau disponible à partir du Gorom Lamsar et dans l’ensemble des autres cours d’eau. D’ici fin 2014, début 2015, tous ses problèmes seront réglés dans la zone».

Ce programme est acquis grâce à l’Etat sénégalais et à la Bad qui, durant les cinq prochaines années, injecteront 14,5 milliards dans la région pour la restauration des fonctions socio-économiques du système du lac de Guiers. Il permettra ainsi de valoriser 50.000 ha de terre, dont 30.000 ha irrigués et 20.000 de formation végétale, en 2018 et aussi de porter les produits halieutiques, actuellement de 2000 tonnes, à 4000 tonnes, par an.

L’office national du Lac de Guiers a pris l’engagement de démocratiser la distribution de l’eau, conformément à son rôle de pôle de développement et de croissance.

Ousseynou Diop
REWMI QUOTIDIEN

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET