Problème de santé publique à Pikine Diokoul : ordures et chiens errants menacent les populations.

Pikine Diokoul, en face des grillages. Ce quartier est sans conteste, le lieu le plus sale de Saint-Louis, le plus mal éclairé de la ville avec un niveau d’insécurité insoutenable. Un grand parc bordé de files sert de déversoir d’ordures de toutes sortes aux puanteurs horribles et au grand malheur des riverains situés juste à quelques mètres de là. La nuit, des chiens errants dictent leur loi et terrifient les populations. Les actes de violences, d’agressions et de violations de domicile sont fréquents. L’éclairage public et l’eau potable sont absents.

Un aperçu de ce calvaire : des masses d’ordures, en vidéo. Regardez !

Dimanche 19 Octobre 2014 - 23:27


Notez


Commentez maintenant

1.Posté par leuk le 20/10/2014 02:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
inadmissible

2.Posté par Messie le 20/10/2014 16:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous avons signé un pacte d'amitié avec la saleté,le désordre,le laxisme et l'indiscipline.
Les marchands ambulants de l'Avenue du Général de Gaulle,déguerpis par la Mairie,ont transféré leurs activités dans les rues avoisinantes,transformant ainsi les murs de nos paisibles demeures en dépotoirs.
Il suffit de visiter certaines ruelles le soir vers 19 heures:c'est une impression de passage d'une horde d'animaux sauvages.
Il faut parfois se faufiler entre des chariots pour ouvrir la porte de sa propre maison,et surtout passer son temps à nettoyer et ramasser des sachets plastiques,des cartons,des gobelets de "café Touba".
Ne parlons pas du bruit,ou plutôt du vacarme produit par ces sauvageons.
Mais pourquoi n'y a-t'il pas un ENDROIT BIEN DEFINI pouvant permettre à ces gens de mener leur commerce sans perturber la quiétude des honnêtes citoyens?
TROP C'EST TROP.

3.Posté par Bouba Diop le 20/10/2014 20:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Triste réalité saint-louisienne. L'interdiction des sachets plastiques, qu'on nous tend pour le moindre achat dans une boutique: une orange? Oui mais dans son plastique; dentifrice? Plastique aussi..., sans parler des sachets de lait, Nescafé, Kangoo, sucre...C'est pourtant simple d'avoir un sac en osier, raffia ou en tissu, voire en plastique recyclé! Une vraie politique de gestion et de recyclage, un jour peut-être...quand le Sénégal sera devenu une immense poubelle à ciel ouvert?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET