Procès de Karim Wade : L’Etat du Sénégal réclame à 200 milliards de FCFA à Wade-fils

Me Moussa Félix Sow a demandé ce lundi, au nom de l’Etat du Sénégal 200 milliards de FCFA de dommages et intérêts. C’est à l’ouverture des plaidoiries dans le procès du fils de l’ancien président de la République, Abdoulaye Wade.

Mardi 17 Février 2015 - 07:15

Moussa Félix Sow, qui a introduit les plaidoiries, a rappelé la patrimonialisation de l’État durant les années Wade avec une corruption devenue systémique. A l’en croire, ce procès n’est que la partie visible de l’iceberg. L’ancien bâtonnier de l’ordre des avocats accuse l’ancien ministre d’avoir tissé une véritable toile d’araignée. Et de préciser qu’il n’y a pas d’acharnement car tous les subterfuges ont été déjoués de même que les tentatives de diabolisation de la CREI et de son président.

Simon Ndiaye du Barreau de Paris pour dire que ce qui est en jeu dans le procès, c’est la fin de l’impunité. Et Karim Wade vient de rater un rendez-vous important avec les Sénégalais. il a manqué une obligation morale et politique, celle de rendre compte, a dit Me Ndiaye, soutenant qu’il s’est emmuré dans le silence parce qu’il a vu que les preuves étaient accablantes.

Ferloo

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET