Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Projet ''Bey Dundé'' : L'Union de Boundoum réalise un chiffre d'affaires de plus d'un milliard | Vidéos |

Mercredi 20 Février 2013 - 13:28

Un atelier de bilan programmation du projet d’appui à la filière riz Bey Doundé a regroupé, mercredi, différentes parties à ce programme notamment les producteurs de l'Union de Boundoum, les responsables du projet et de la SAED, du CIFA et du CGER qui intervenant dans sa mise en œuvre.

Ce projet qui s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la pauvreté et l’amélioration des conditions socio-économiques des producteurs des périmètres autogérés a enregistré des résultats probants lors de la campagne agricole sortante.

En effet, un peu moins 1500 hectares de terres ont été exploitées pour 65000 tonnes de riz produits pour 1 milliard 109 millions FCA.

‘’Nous avons pu aider à la mise en place d'une structure des services d’achats groupés d’intrants ce qui a permis d’enregistrer de grandes performances’’ note Babacar Papa Gueye (photo) le coordonnateur de la filière riz.

D’après lui, ‘’près de 400 millions FCFA ont été mobilisés par le projet appuyé par le gouvernement avec une contribution de la Caisse Nationale de Crédit Agricole du Sénégal(Cncas) à hauteur de 140 millions FCFA’’, note M. Diop.

Ainsi, 2559 producteurs protégés désormais par une assurance agricole, ont pu accéder pour la première fois à un financement adéquat mais aussi à un appui aux opérations de récoltes.

‘’La finalité de cette démarche est d’arriver à une autosuffisance des producteurs qui pourront se nourrir de leur production et mettre le surplus sur le marché’’, explique M. Diop.

Le coordonnateur précise que ‘’pour permettre une relance rapide et durable de la capacité de production, le projet propose de mettre à la disposition des producteurs de riz un fonds de relance de la production rizicole’’.

L’exercice de bilan du projet Bey Dounde vise à faire le point sur l’état d’avancement de l’exécution du projet, en tenant compte du contexte socio-économique, politique et environnemental dans le quel il évolue.

Cheikh Saad Bou SEYE




Commentez maintenant

1.Posté par wassoul le 13/11/2013 16:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'agriculture notre seul source de vie, il faut savoir que l rendement a été toujours comme ça. Notre seul problème n'est pas énuméré qui est de faire en sorte que le riz soit commercialisé ici même au senegal. Notez que l'Union des Organisations Paysannes de Mboundoum peut a elle seule assurer l’autosuffisance en riz au Sénégal.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés. Ndarinfo.com milite en faveur d'un débat citoyen constructif au service de Saint-Louis du Sénégal.

Merci de cliquer sur J'aime !

Cette fenêtre se ferme dans..30 secondes Fermez

Facebook
Twitter
Google+
Instagram
YouTube
Rss


Recherche SUR NDARINFO




Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

Le People de Ndar

Des chefs de service, très sportifs !

Si vous n’êtes pas un bon sportif, ne vous aventurez surtout pas à participer à la randonnée de...

Le journaliste saint-louisien Mamadou Aissa NDIAYE pose avec Akon

Mamadou Aissa NDIAYE, saint-lousien et grand homme de la presse, en compagnie du rappeur Akon

Gnon Dema, le nouveau clip d'Ablaye Cissoko (vidéo)

Gnom Dema (entraide / mutual assistance) Mendier n'est pas une fatalité lorsqu'on naît différent....








Réactions des Internautes



Dernières actualités à la Une

Actualités

Société

Education

Culture

Monde

Science

Facebook
Twitter
Google+
Mobile
YouTube

télécharger notre extension