Quatrième édition de la Fête Internationale du livre de Saint-Louis: du 4 au 6 décembre 2014.

Lundi 1 Décembre 2014 - 18:36

Quatrième édition de la Fête Internationale du livre de Saint-Louis: du 4 au 6 décembre 2014.
Le Cercle des Ecrivains et Poètes de Saint-Louis organise du 4 au 6 décembre la quatrième édition de la Fête Internationale du livre de Saint-Louis.

La marraine de cette année est une grande dame de la littérature africaine   Mariétou Faye KEN BUGUL.
Un face à face avec le public est prévu avec le public de Saint-Louis et de Dagana, en plus d’une projection en plein-air sur sa vie

Malgré les contrecoups de l’entrée en vigueur  de l’Acte trois de la décentralisation, Le CEPS entend honorer, de la meilleure des manières, son rendez-vous biennal avec les amis du livre et de la lecture.

Pour ce faire, il  a recentré  ses actions en  cherchant à sensibiliser les autorités communales, départementale et ministérielle sur les énormes enjeux de la Fête du livre pour l’école, pour la formation des citoyens, pour la culture et le tourisme.  Le CEPS se déclare optimiste au regard du fait que, Monsieur  Le Maire de la ville, par ailleurs Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, M. Mansour Faye, malgré un agenda chargé, a honoré de sa présence la cérémonie de lancement de la Fête Internationale du livre, organisée exceptionnellement à Dakar le 26 novembre dernier.  Autre présence des plus significatives, celle du Président du  tout nouveau Conseil départemental, Maître Moustapha Mbaye.

Il s’y ajoute les engagements fermes du Directeur du Livre et de la Lecture, de l’Inspecteur d’Académie, du Recteur de l’Université Gaston Berger. Ces partenaires  vont se joindre aux « alliés naturels » que sont l’Institut français de Saint-Louis, le Centre Culturel Abdel Kader Fall et les différents hôteliers et restaurateurs de la vieille Cité portuaire.
Cette quatrième édition connaîtra des innovations majeures. Au nombre desquelles, la venue de 25 Maliens dont 22 étudiants et trois critiques et professeurs de l’Université de Bamako. Ces étudiants vont  monter un spectacle  sur  Riwaan et Le Baobab fou,  deux ouvrages de Ken Bugul, la marraine. Ces invités vont rejoindre les autres participants provenant de Nouakchott, de Tambacounda, de Tcheytou et de Dakar.
 
Autre innovation : un clin d’œil à ceux qui, pour ne pas maîtriser le français n’en ont pas moins leur mot à dire. Il s’agira de leur donner leur part de cette Fête du livre par la mise à profit de la présence effective de l’éditeur en langues africaines, Thierno Ndiaye, de la romancière Mame Younouss Dieng, auteure de Awa bi et de Ramatoulaye de Tcheytou. Ces initiatives vont renforcer les activités classiques que sont les séances de conte, de lecture publique, de visite de stand et de rencontre public/auteur/ éditeur.

Cette année, le prix du CEPS, décerné à une personnalité qui aura, d’une façon ou d’une autre, contribué au rayonnement culturel de Saint-Louis est attribué à Monsieur Abdoul Hadir Aïdara, ancien Directeur du CRDS dont le rôle a été remarquable dans le classement de la ville de Saint-Louis au patrimoine mondial de l’humanité.
Nous lançons un vibrant appel aux enseignants, aux étudiants, aux élèves aux parents d’élèves et aux autorités pour appuyer nos activités qui s’inscrivent, résolument, dans le cadre de l’action-remédiation à la faiblesse des élèves. Nous lancer aussi un appel à nos sœurs et épouses qui souvent gèrent les cadeaux à l’occasion des fêtes de fin d’années de saisir cette opportunité pour acheter à moindres frais des ouvrages, en lieu et place des gadgets et des pistolets en caoutchouc, destinés aux enfants. 
 
 

Ken Bugul (Personne n’en veut), de son vrai nom Mariètou MBAYE, est née en 1947 à Malème Hodar, dans le Ndoucoumane, au Sénégal. En 1982, avec son  roman autobiographique, Le Baobab Fou,  elle fait une entrée fracassante dans la littérature africaine. Ancienne Chargée de Programme à La Fédération Internationale pour la Planification Familiale, elle a vécu et voyagé dans plusieurs pays d’Afrique et du monde. À  ce jour, Ken Bugul compte une dizaine de romans traduits dans plusieurs langues :
- Le Baobab Fou : NEAS 1982, réédité par Présence Africaine en 2010 ;
-Cendres et Braises : L’Harmattan, 1994 ;
-Riwan ou le Chemin de Sable : Présence Africaine 1998 ;
- Grand Prix Littéraire de l’Afrique Noire, 
-Sélectionné parmi les 100 meilleurs livres africains du 20ième  siècle ;
-La Folie et la Mort : Présence Africaine, 2000 ;
-De l’Autre Côté du Regard : Serpent à Plumes,
-Rue Félix Faure : 2005, Editions Hoebekke ;
-La Pièce d’Or : 2006, Editions UBU ;
-Mes Hommes à moi : 2008, Présence Africaine ;
-Aller et Retour : Editions ATHENA, 2014 ;
-Cacophonie : Présence Africaine, juillet 2014.
Animatrice d’ateliers d’écriture, Ken Bugul aime aussi visiter les lieux de culte, faire les marchés  et la cuisine. Elle vit actuellement entre le Bénin et le Sénégal.

Ken Bugul est Officier des Arts et Lettres de la République Française.
Un film documentaire a été réalisé sur elle en 2013, par Silvia Voser (Wakafilms, Suisse): Ken Bugul, Personne n’en veut.
 
NDARINFO.COM

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 20:50 Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET