Quelque 3000 nouvelles recrues attendues à Bango en 2012

Mercredi 30 Novembre 2011 - 12:09

Quelque 3000 nouvelles recrues attendues à Bango en 2012
Quelque 3000 nouvelles recrues vont rejoindre prochainement le centre d’instruction et d’initiation de Dakar-Bango formant ainsi le contingent annuel 2012, a révélé mardi à Dakar le colonel Mbacké Sady Niang, chef de la Division recrutement et mobilisation du ministère des Forces armées.

‘’Il s’agit du contingent annuel qui va être formé sur la base d’un recrutement sélectif et ensuite qui va être intégré dans les différents services de l’Armée’’, a dit le colonel Niang lors d’une visite aux différents groupes dudit contingent.

En compagnie de la presse, le chef de la Division recrutement et mobilisation a procédé à la remise des bons verts aux jeunes volontaires qui ont été recrutés à travers toute l’étendue du territoire.

Cette visite a démarré à Rufisque où loge plus d’un millier de volontaires et s’est terminée à Ouakam en passant par Guédiawaye.

‘’Nous venons de boucler deux mois de détection et de recrutement des jeunes pour leur incorporation dans l’Armée. Ce travail nous a menés dans le nord du Sénégal à savoir Matam, Podor, Dagana Saint-Louis, jusqu’à Thiès, Mbour et Dakar’’, a expliqué le capitaine Samba Ndao, président de la commission de recrutement basée à Rufisque.

A Guédiawaye, les jeunes volontaires viennent de Bakel, Tambacounda, Kédougou (est), Kaolack, Kaffrine, Gossas et Diourbel (centre). ‘’Nous avons fait le maillage du territoire national’’, a assuré le chef de la Division recrutement et mobilisation.

A Ouakam, se trouvent les volontaires ‘’qui viennent du sud du pays notamment Ziguinchor, Kolda, Bignona, Vélingara, entre autres’’, a-t-il ajouté, relevant que ‘’les sélectionnés doivent être âgés de 22 ans au plus, célibataires sans enfant’’.

Les jeunes sénégalais font montre d’un ‘’engagement’’ et d’un ‘’engouement’’ pour intégrer le corps militaire, selon lui. ‘’Ce sont des jeunes déjà dévoués à la cause de la nation. Partout où nous sommes passés les inscrits dépassent les quotas prévus’’, a-t-il dit.

Dans ce nouveau contingent, la dimension genre a été bien prise en compte avec le recrutement de 150 filles, explique t-on.

‘’L’approche genre est devenue une réalité dans l’Armée, et parmi les candidats qui ont reçu le bon vert pour Bango, il y a beaucoup de diplômés allant des maitrisards jusqu’aux bacheliers’’, a dit le colonel Niang.

Mais la plupart sont de nombreux jeunes issus du secteur informel, notamment des menuisiers, pêcheurs, commerçants et d’autres qui ont quitté tôt l’école, selon le chef de la Division recrutement et mobilisation du ministère des Forces armées.

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET