REFOULEMENTS D’ÉGOUTS : une situation critique à PIKINE ANGLE TALL. Regardez !

Dimanche 31 Juillet 2016 - 18:52

Pikine Angle, ce dimanche 31 juillet
Pikine Angle, ce dimanche 31 juillet
À l’image de certaines grandes artères de Saint-Louis, l’entrée de Pikine Angle TALL est, elle aussi, bloquée par les eaux de pluie qui, combinées au refoulement quotidien des égouts, plongent les habitants dans la galère.

Verdâtres et puantes, au début, les rivières éparses des inondations sont devenues noires et davantage nauséabondes dans la quasi-totalité de Pikine.

À Pikine, c’est la première fois dans l’histoire que les égouts n’ont pas été curés en préhivernage pour soulager les populations.


Quand certaines fustigent une négligence de la part de l’Office Nationale de l’Assainissement (Onas), d’autres dénoncent le manque d’attention du Maire de Saint-Louis Amadou Mansour FAYE, par ailleurs ministre de l’hydraulique et de l’Assainissement.

>  La situation de le Pikine Angle TALL, ce dimanche 31 juillet 2016


Notez


Commentez maintenant

1.Posté par boppu waas le 31/07/2016 20:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
curer les égouts avant l'hivernage ne sert à rien. le vrai problème est structurel: il s'agit de l'inadéquation des ouvrages face aux besoins en assainissement des riverains. il était prévu dans les premiers plans de restructuration que la largeur de Angle tall serait de 15m, il fallait raser certaines maisons et les loger dans la zone de recasement, mais, pour des raisons obscures, o a opté pour remodeler la rue, tailler ici 2m, là bas 1m, donner des compensations entre 100 000 f et 3 millions (certains à qui on avait pris 1m, on a donné 3 millions et vous comprenez qu'il y a eu du bara yegoo, ceux qui avaient sur évalué les dommages sont venus récupérer après une partie de l'argent ).
"nanu defaroo ci biiri mbokk" disaient ils, voila le résultats: des maisonnettes étroites, semblables à des clapiers ont perdu quelques mètres et sont devenues des antres de prolifération de microbes et des paradis de la promiscuité. il y a trop de monde dans ces maisonnettes et n'ayant pas où rester, les habitants squattent les trottoirs jours et nuits.
puisqu'il y a beaucoup de monde, logiquement 'usage de l'eau augmente et son corollaire d'eaux usées, et ils n'ont trouvé rien de mieux que de les verser dans les regards du canal d'évacuation de l'eau de pluie.
ils ne se sont pas limités à cela, toutes les saletés y sont fourrées; restes de repas, écailles et tètes de poissons, feuilles mortes etc... Dire que y en a qui vident nuitamment leurs fosses septiques dans ces mêmes canalisations au vu et au su de tous.
tant que pikine ne sera pas mieux loti avec des rues correctes et un système de tout à l’égout, le maire, l'ONAS, les bonnes volontés, les curages de canaux ne seront d'aucun intérêt.
la mairie semble punir les pikinois comme s'ils étaient responsables alors qu’il n y a même plus de système fiable de collectes des ordures, un quartier ou il prés de 100 milles âmes. il y a du travail vraiment

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET