REQUETE DE RACINE SY A LA COUR D’APPEL DE SAINT-LOUIS: les avocats de Aissata Tall SALL chargent le président de la Cour Suprême

Samedi 9 Août 2014 - 14:50

Face à la presse hier, vendredi 8 Août, les avocats de Me Aïssata Tall Sall ont dénoncé avec la dernière énergie, le comportement du premier président de la cour d’appel de Saint Louis, Taïfour Diop. Selon eux, ce dernier se livre à un jeu de trouble dans le dossier sur la requête introduite par Mamadou Racine Talla, suite à la proclamation de la victoire de leur client à Podor lors des locales du 29 juin dernier.

Les avocats de Me Aïssata Tall Sall ont accusé Taifour Diop, premier président de la cour suprême de Saint Louis de se livrer à un jeu de trouble dans le dossier sur la requête de Mamadou Racine Sy à la cour d’appel de Saint Louis, après la victoire de Me Aïssata Tall Sall lors des élections locales à Podor. Ils s’exprimaient hier, vendredi 8 Août, lors d’une conférence de presse.

Selon Me Mbaye Sène, un des avocats de Me Aïssata Tall Sall, Taifour Diop leur a refusé d’assister à une séance d’interrogatoire de témoins, alors qu’ils estiment la procédure contradictoire.

Poursuivant, il soutient que Taïfour Diop a refusé systématiquement qu’ils aient accès au dossier jusqu’à la veille de l’audience. Enfin, selon toujours Me Sène, le 25 juillet 2014 après avoir mis l’affaire en délibéré pour quelques minutes, il a signifié aux avocats après deux heures d’attente, qu’il prorogeait sa décision au 12 Août. A son avis, c’est là où le premier président de la cour suprême de Saint Louis tombe dans son propre piège car, indique-t-il, « en réalité cette date s’inscrit au délai d’un mois que la loi a imparti à la cour pour juger le recours ».

Prenant la parole, Me Masokhna Kane persiste et signe que la bataille politique a été remportée sans aucun doute à Podor par le maire Aïssata Tall Sall. « Il y a eu par la suite mauvais perdant parce que les bons perdants ont déjà félicité leurs adversaires. Ils ont voulu en faire une bavure et on est entrain d’instrumentaliser la justice. Malheureusement dans ce cas d’espèce force est de constater qu’il y a des juges qui se laissent instrumentaliser par des politiques et c’est extrémement grave », déplore-t-il.

Il croit dur comme fer que des manœuvres sont entrain d’être faites pour salir la victoire de leur client à la mairie de Podor.
« Nous avons la conviction et même la certitude qu’un forfait se prépare à Saint Louis et nous ne l’accepterons pas », défend Me Masokhna Kane.

Pour sa part, Me Makhtar Diop juge inacceptable et incompréhensif l’attitude du président Taïfour Diop.«Tout au long de ce processus, le président de la cour d’appel de Saint louis a administré la preuve du défaut d’impartialité de sa part. Alors qu’on aurait pu s’attendre avec son statut qu’il fasse preuve d’un traitement égal des deux parties pour permettre une décision conforme à la loi », s’est-il offusqué. Par conséquent, la défense de Me Aissata Tall Sall a annoncé que la cour suprême a été saisie depuis avant-hier, jeudi de cette question au cas où la cour d’appel de Saint Louis ne se conformait pas à la loi.

Sudonline

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET