REVUE DE PRESSE SENEGAL: Aïda Ndiongue et Idrissa Seck font la Une des quotidiens.

Jeudi 31 Janvier 2013 - 09:32

REVUE DE PRESSE SENEGAL: Aïda Ndiongue et Idrissa Seck font la Une des quotidiens.
L’audition de l’ex-sénatrice Aïda Ndiongue, suspectée d’avoir indûment bénéficié d’un marché de 5 milliards de francs CFA sous l’ancien régime, est un des sujets majeurs de la livraison, jeudi, des quotidiens dont certains titres s’intéressent en même temps à l’actualité du parti Rewmi de l’ancien Premier ministre Idrissa Seck.

‘’Aïda Ndiongue riposte’’ au sortir d’une audition de plus de six heures à la Division des investigations criminelles (DIC), annonce L’Office. ‘’L’Etat me doit 5 milliards’’, déclare-t-elle dans des propos rapportés par ce journal, une manière pour l’ex-sénatrice libérale de contre-attaquer aux accusations d’enrichissement illicite portées contre elle.

‘’J’ai soumissionné et gagné ce marché (pour l'équipement des Maisons de l'outil) en toute expérience et je l’ai exécuté. L’Etat tarde à me payer. C’est pourquoi, il essaie de brouiller les pistes. De toutes les façons, qu’il me paie ou non, je vivrai’’, a-t-elle ajouté, selon L’Office.

‘’Je ne serai jamais intimidée. Je suis Walo-Walo, on me tue, mais on ne me déshonore pas’’, insiste l’ex-sénatrice dans les colonnes de L’As. ‘’Ils (les tenants actuels du pouvoir) savaient très bien que je ne suis pas concernée’’ par la traque des biens mal acquis. ‘’Mais comme je suis PDS, poursuit-elle, il fallait qu’ils me convoquent pour me faire taire.’’

‘’À la guerre comme à la guerre (…)’’, commente Direct-Info, soulignant que ‘’la dame originaire du Walo affirme qu’elle a fêté son premier milliard en 1993. De quoi donner le tournis à ces nombreux +goorgoorlus+ qui n’aperçoivent même pas la queue du diable à plus forte raison la tirer’’.

‘’+Je suis milliardaire depuis 1993+’’. C’est l’aveu de taille que l’ex-sénatrice, Aïda Ndiongue, a servi aux enquêteurs de la DIC, lors de son audition d’hier (mercredi). Elle reconnaît certes son immense fortune, mais précise qu’il ne s’agit, aucunement, d’enrichissement illicite’’, rapporte Walfadjri quotidien.

De fait, ‘’Aïda Ndiongue était irritée hier à sa sortie de la DIC’’, note Le Quotidien, avant de citer d’autres propos de l’ex-sénatrice, qui sonnent comme une pique à certains responsables du pouvoir: ‘’Tout ça, c’est la faute de Wade, qui a fait de pauvres des milliardaires’’, dit-elle.

Aïda Ndiongue ‘’accuse Wade d’avoir installé le désordre dans le pays en créant de nouveaux riches’’, reprend le quotidien L’Observateur. Il cite ensuite Aïda Ndiongue : ‘’c’est lui (Wade) qui a pris des milliards et les a distribués à des gens qui n’ont rien fait, pour le pays, des gens qui ne représentent rien’’.

Sur ce sujet, l’ambassadeur du Royaume-Uni au Sénégal, John Marshall, assure que son pays est prêt à saisir des biens mal acquis sur son sol. Au même moment, Libération annonce qu’une autre Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) ‘’est à l’étude’’.

‘’La mouture du projet de modification de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) a été communiquée à des juges de cette juridiction spéciale pour observations. Publiquement, des sources autorisées parlent de +mue+’’, rapporte ce journal.

A côté de l’actualité de la traque des biens illicites, les quotidiens traitent en priorité de sujets politiques, à l’image de L’As annonçant que l’ancien Premier ministre Idrissa Seck et son parti, le Rewmi, préparent les échéances électorales à venir. ‘’Idy s’arme et se prépare…’’, selon ce quotidien, faisant notamment état d’un remaniement ‘’en profondeur’’ de la formation du maire de Thiès.

‘’Idy lance son appareil de conquête du pouvoir’’, souligne Le Populaire. Il précise que les jeunes sont ‘’au cœur du dispositif’’ nouvellement mis en place, au contraire de ‘’caciques’’ comme les ministres Pape Diouf (Pêche) et Oumar Guèye (Hydraulique et Assainissement).

La non-présence de ceux-ci s’explique par le fait qu’ils ‘’sont déchargés du travail politique acharné en vue sur le terrain en raison des hautes fonctions qu’ils occupent dans l’appareil d’Etat’’, au sein du gouvernement actuel, indique Le Populaire.

Selon Le Soleil, les salariés sénégalais sont prêts dans le loyer et l’épargne ‘’les gains tirés’’ de la récente baisse de la fiscalité sur les salaires, qui devrait être effective à la fin de ce mois, comme annoncée par le président Macky Sall dans son message à la nation à l’occasion du nouvel an.

Par ailleurs, le directeur du site d'informations "Dakaractu", Cheikh Yérim Seck, condamné à trois ans de prison pour viol, est ‘’presque libre’’, annonce Le Pays au quotidien. Il ‘’a bénéficié de la médiation de chefs religieux’’, précise ce journal.

La Tribune, pour sa part se demande : ‘’Après la monarchie Wade, la dynastie Faye-Sall ?’’, affichant une photo du coupe présidentiel se donnant l’accolade. Le quotidien rapporte que la Première dame, Marième Faye Sall, est ‘’accusée à tort ou à raison de faire et de défaire les carrières’’.

APS

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET