Rapport trimestriel ARTP: Orange leader, Expresso en embuscade, Tigo à la traîne

Aux termes de l’article 127 de la loi n°2011-01 du 24 février 2011 portant Code des Télécommunications, l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP), chargée, entre autres, « d’assurer le suivi et de mettre à la disposition des autorités gouvernementales et des acteurs des secteurs régulés, des informations pertinentes relatives notamment à la performance des opérateurs », procédé à la publication du rapport régulier permettant d’assurer une meilleure visibilité sur le marché des télécommunications. Le présent rapport présente les évolutions observées sur le marché de la téléphonie fixe, celui de la téléphonie mobile ainsi que celui de l’internet au 30 septembre 2013.

Vendredi 13 Décembre 2013 - 13:02

Téléphonie fixe : Après un recul de 0 ,3 % le trimestre précèdent, le parc de la téléphonie fixe a enregistré 4 580 nouvelles lignes au cours du troisième trimestre de l’année, soit une hausse de +1,3%. Cette croissance résulte principalement de l’augmentation du parc des lignes professionnelles (+5,02%). Cette hausse du parc entraine une légère augmentation du taux de pénétration1 de 0,03 points par rapport au second trimestre de l’année. Le taux de pénétration de la téléphonie fixe, estimé désormais à 2,56%, reste cependant faible. Dans le même temps, le volume des communications émises poursuit sa tendance baissière, même si le parc de lignes s’est apprécié au cours de ce trimestre. Il est estimé à 28 millions de minutes mensuelles contre 29 millions de minutes mensuelles à la fin du trimestre précèdent. Ce segment de marché reste toujours dominé par l’opérateur historique Sonatel, qui détient désormais 84,9% des parts de marché en nombre de lignes et qui est le seul à intervenir sur le marché des lignes professionnelles.


Téléphonie mobile : le marché de la téléphonie mobile continue à progresser mais à un rythme moins soutenu au cours de ce troisième trimestre (+0.47% contre 3,72% au trimestre précèdent). Ainsi, le parc s’élève à 12 721 745 lignes au 30 Septembre 2013. A noter que le volume des communications émises a également augmenté au courant du trimestre (3,27 milliards de minutes cumulées contre 3,22 milliards au trimestre précédent), ce qui confirme le dynamisme de ce segment de marché qui croit donc, tant en nombre de lignes qu’en volume de communications. La croissance du parc est soutenue par Orange et Expresso dont les parcs ont respectivement augmenté de 58 773 et 44 190 lignes. Tigo a dans le même temps perdu 43 131 lignes et devient ainsi, le troisième opérateur en termes de parc au profit d’Expresso qui détient désormais, et pour la première fois, plus de parts de marché que son concurrent (20,92% contre 20,74%). A noter qu’Orange reste l’opérateur majoritaire avec 58,34% de parts de marché. Le taux de pénétration du parc de lignes mobiles2 continue à progresser et est estimé à 93,77 % au 30 Septembre 2013 contre 93,6 % au trimestre précédent.


Le marché de la téléphonie mobile est toujours largement dominé par les offres prépayées (99,3%). Cette domination s’accentue d’ailleurs puisque le parc post payé a baissé de 0,37% au cours de ce trimestre. Enfin, la majorité des appels émis par les usagers restent sur le réseau de l’opérateur de l’appelant (environ 90%). Le reste est réparti entre le trafic sortant vers les autres réseaux nationaux (environ 7%) et le trafic sortant vers l’international (environ 3%).


Internet : Le marché de l’Internet connait actuellement une importante croissance au Sénégal, du fait du développement de l’internet mobile. Le parc suit une tendance à la hausse pour s’établir à la fin de ce trimestre à 1 429 581 lignes, en progression trimestrielle de +17,1 %. Le taux de pénétration3 a également augmenté de manière conséquente et franchit désormais la barre des 10% (10,54%).


Ce marché reste largement dominé par les segments « internet mobile » et « clé internet » qui représentent respectivement 80,2 % et 10,2 % du parc internet global. Les parcs internet mobiles, ADSL et clé internet s’inscrivent en hausse contrairement au parc bas débit qui ne cesse de diminuer au cours de l’année. Du point de vue de l’analyse concurrentielle les parts de marché sont réparties entre les trois opérateurs dans des proportions différentes. Orange reste le premier opérateur sur ce segment avec globalement 50 % de parts de marché, suivi d’Expresso et de Tigo (respectivement 32% et 18% des parts de marché globales). A noter toutefois la forte progression du parc de clé internet d’Expresso qui se traduit par une baisse des parts de marché d’Orange sur ces offres à 64%.

Pressafrik

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET