Remise de dons au Jardin d'Espoir de Saint-Louis : des partenaires européens touchés par le sort des Talibés.

Vendredi 10 Janvier 2014 - 11:32

Des chaussures, des habites, nattes et matelas ont été remis hier au Jardin d'Espoir Sénégal (JES) par des partenaires européens de ce centre en plus de la confection d'un site web présentant les actions de cette action. Madame Suzanne Posegga, une artiste autrichienne et son ami Hubert Baumgartner sont les maitres d'œuvre de ces actions sociales saluées par l'équipe de Mamadou Ndiaye, président de Jardin d'Espoir Sénégal.

« Je suis venu pour la première fois à Saint-Louis en 2011 et la situation des enfants talibés m'a beaucoup touchée. Les souffrances auxquelles ils sont confrontés m'ont poussé à porter ce plaidoyer en Europe. J'ai rencontré M. Ndiaye qui m'a fait part de son projet et j'ai décidé de les aider. Ainsi, j'ai confectionné des cartes postales et réalisé deux films documentaires pour parler de ce phénomène », explique Mme Posegga.

Chaque mercredi, des plats copieux sont préparés par le Jardin d'Espoir et remis à une daara de place. Une occasion donnée aux partenaires de ce centre de découvrir une des actions que mène le JES au profit des enfants déminus. Mathias, un stagiaire allemand venu soutenir cette dynamique participe, avec enthousiasme. Il a eu les attaches du centre grâce à l'ONG Amina, partenaire traditionnel du JES.

Mme Posegga s'est dit séduite par l'engagement des membres du JES. « Au-delà de l'alimentation qu'ils donnent aux nécessiteux, ils font de l'alphabétisation et assurent l'intégration professionnelle des talibés », s'est-elle félicitée an appelant l'Etat du Sénégal à soutenir les associations qui œuvrent dans la lutte contre la mendicité des enfants.

En effet, l'un des enfants accompagnés par le centre s'active dans la coiffure et un autre est tailleur. Le centre a repéré d'autres talents et promis de les placer dans des secteurs d'activités.

Ndarinfo.com





Notez


Commentez maintenant

1.Posté par lokodia le 10/01/2014 19:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
geste louable mais totalement inutile, la ville est totalement défigurée à cause des "opérateurs coraniques" qui vont chercher des talibés au Fouta, au Saloum ou en Guinée bissau pour les entasser dans des maisons en construction ou dans des terrains nus. La mendicité est très très rentable et tant que des escrocs trafiquants d'etre humains pourront faire venir en masse des enfants soi-disant pour leur apprendre le Coran dans une grande ville comme Saint-Louis où ils n'ont aucune attache, des gestes pareils seront toujours des appels d'air..les faux maitres coraniques sont très riches, certains ont acquis des maisons à Saint-Louis en quelques années. Demandez-vous comment. le pire est que si la ville compte 9000 talibés, sachant qu'ils ne font jamais leurs besoins dans la maison du marabout, où les font-ils? aux abords du fleuve, dans les dépots d'ordures, les maisons en constructions, les coins déserts. on méne la lutte contre la défécartion à l'air libre dans les zones rurales mais elles omniprésente dans la ville. 9000 talibés, c'est plus que la population d'un petit village comme Thiangaye, Fanaye ou Dimat.

2.Posté par Susanne Posegga le 14/01/2014 12:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher/e lokodia,
Au debut je m'excuse pour ma mauvaise conaissance du francais, mais j'espere qu'on me va entendre. Je crois que vous faisez plus pour les enfants, que moi et que vous le savez mieux.
Mon opinion n'est pas interpreté completement dans le article oú meme, je n'ai pas dit assez claire.
Quand j'ai dit, que la societé et l'état senegalaises sont obligés, de s'occuper de ces enfants, je ne voulait pas dire, qu'il faut donner de l'argent a les NGO - je voulait dire, qu'il manque des lois oú meme la intentión pour interdire la explotation de ces enfants.
Le Senegal ne respet pas la UN convenance des droits de l'enfant et la societé dors meme que les politicians.
La situation est inacceptable.

Mais le petit cadeaux qui'on a donné aux enfants les aide un petit peut pour pouvoir passer les prochaines semaines, attendent qu'on les va garantizer une vie et une education pour un mieux avenir, integrés dans la societé.

Si personne ne s'occupe pas, on doit calculer avec milles des jeunes hommes, abandonés de la solidarité de la sociéte, sans métier et sans avoir apris le respet pour sa propre vie et pour la vie en general, grandí sans amour. Une menace pour le Senegal soi-meme.

3.Posté par Susanne Posegga le 14/01/2014 12:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ici le video d'une journèe d'un talibé :
https://picasaweb.google.com/101923151992550332654/Daara


Ici le premier repas, donné pour jardin d'espoir : https://picasaweb.google.com/101923151992550332654/JardinDEspoir

et ici le site de web: www.gartenderhoffnung.org - actuellement en alemand - bientot aussi en francais!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET