Résolution du congrès d'investiture du PDS en vue des élections législatives du 17 juin 2012

Dimanche 1 Avril 2012 - 13:31

Résolution du congrès d'investiture du PDS en vue des élections législatives du 17 juin 2012
Réuni à Dakar le Samedi 31 Mars 2012 sur convocation de Maître Abdoulaye WADE, Secrétaire Général National, le Congrès du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) regroupant 2500 délégués et 3000 observateurs représentant l’ensemble des Fédérations départementales et organismes internes, à l’effet d’examiner les conditions d’investiture des candidats du parti aux élections législatives du 17 Juin 2012, a adopté la résolution suivante :

Le Peuple Sénégalais souverain, à l’occasion du scrutin présidentiel des 26 Février et 25 Mars dernier a, une fois encore, à la face du monde, montré sa grande maturité, dans un climat de paix et de sérénité qui a démenti toutes les prévisions apocalyptiques des oiseaux de mauvaise augure, exprimé librement sa volonté en se choisissant un nouveau Président de la République ;

 Considérant que les résultats du scrutin présidentiel ont été impactés par les appréhensions qu’une bonne partie des électeurs éprouvaient à l’approche du jour décisif ;



 Tirant les leçons du message contenu dans le vote libre et transparent des Sénégalais qui ont saisi là une nouvelle opportunité de démontrer au monde entier les avancées démocratiques incontestables que Maître Abdoulaye WADE a imprimées à notre système politique qui reste un modèle pour tous ceux qui aspirent à une démocratie libre et consolidée ; que ce message des démocrates sénégalais est adressé à l’ensemble des démocrates d’Afrique et du Monde ;



 Considérant que la vision qui a, depuis des décennies, guidé l’action politique de Maître Abdoulaye WADE et qui, depuis son avènement à la Magistrature Suprême a valu à notre pays un rayonnement international sans précédent, est fondée sur la profonde croyance en certains principes et valeurs qui sont les moteurs du libéralisme social tels que : le respect des libertés et droits fondamentaux de l’Homme, l’édification de l’Etat de droit, la promotion de la bonne gouvernance etc.



 Considérant les réalisations multiformes dans tous les secteurs : économique, social, culturel, infrastructurel que cette vision a induites : construction, aménagement et réfection de grands axes routiers, de ponts, d’autoroutes, d’un des plus grand Port de l’Afrique de l’Ouest, du nouvel Aéroport International de NDIASS, du Grand Théâtre National, de nouvelles Universités, la Reconstruction à l’identique du Pont FAIDHERBE de Saint-Louis, dans le domaine agricole : le Plan REVA et la GOANA qui nous conduisent tout droit à l’autosuffisance alimentaire.

Que d’autres projets aussi ambitieux et porteurs de bien-être et de progrès pour les populations sont en cours ou prêts à démarrer, entre autres : les 7 Merveilles du Parc Culturel, la Réhabilitation et la Protection de l’Ile de Gorée, la construction d’importantes infrastructures routières à l’intérieur du pays : Boucle du Bluffe, Tamba-Vélingara, Richard-Toll – Matam, Ziguinchor-Vélingara, le démarrage des Grands Projets Industriels et Miniers comme le Fer de la Falémé, les Phosphates de Matam, le Zircon de la Grande Côte.



 Considérant que ces performances économiques exceptionnelles ont permis à notre pays de faire un bon fulgurant avec le passage, en une décennie, du revenu par tête d’habitant de 500 dollars à 1850 dollars et son budget de 600 milliards à plus de 2200 milliards, ouvrant de belles perspectives qui vont propulser définitivement notre pays dans le cercle restreint des Pays Emergents ;


 Considérant les avancées significatives constatées dans l’amélioration des conditions de vie des couches défavorisées de la population grâce à une meilleure redistribution des richesses et une plus grande justice sociale (Plan Sésame, césarienne, hémodialyse, Bourses généralisées, augmentation des salaires) ;


 Considérant que les réalisations du régime du SOPI, en douze ans, ont largement dépassé ceux du régime précédent après un règne sans partage de près d’un demi-siècle ;

 Considérant la formidable convergence qui, autour du PDS, a soutenu sans faille le candidat Abdoulaye WADE au dernier scrutin présidentiel ;

 Soucieux de maintenir le flambeau SOPI, de le hisser chaque jour plus haut pour rester fidèle à son idéal de conquête et de reconquête démocratique du pouvoir par la base ;

 Considérant la crédibilité grandissante dont jouit le Sénégal dans le monde et qui, sur le plan politique lui assure un leadership incontesté, et, au plan économique et financier, la confiance totale des bailleurs de fonds ;
 Considérant les conquêtes démocratiques bénéficiant à toutes les couches de nos populations, en particulier les femmes et les jeunes qui jouissent de nombreuses nouvelles responsabilités ;


 Considérant que personne mieux que le régime du SOPI ni autant que lui, sous la conduite du Président Abdoulaye WADE, n’a jamais associé la jeunesse, les femmes et les générations montantes à l’exercice du Pouvoir par des mesures concrètes et courageuses, notamment l’institution de la règle de la parité ;

 Considérant la priorité absolue accordée à la satisfaction des besoins les plus urgents des populations avec notamment la pérennisation du programme d’urgence, dit « Plan takkal », visant à épargner ces dernières des difficultés dues au déficit énergétique de même que l’amélioration du vécu quotidien des populations avec une plus grande accessibilité des denrées de première nécessité grâce à l’accélération des programmes d’autosuffisance alimentaire ;

 Soulignant l’importance primordiale d’un équilibre des Pouvoirs dans une démocratie majeure comme le Sénégal, équilibre dont découle le rôle de premier ordre que doit jouer le Parlement dans le fonctionnement de l’Etat ;

 Rappelant l’intérêt que revêt pour l’ensemble de la Nation sénégalaise de disposer d’Institutions fortes assurant pleinement les pouvoirs que leur confère la Constitution ;

Le Congrès :

1. Salue la maturité du Peuple Sénégalais qui s’est illustrée de façon éclatante les 26 Février et 25 Mars avec une belle victoire de la démocratie qui a conduit notre pays à une deuxième alternance dans la paix et dans un esprit chevaleresque ;

2. Magnifie le geste courageux, noble et sublime du Président Abdoulaye WADE qui, dans un élan spontané, à peine 03 heures de temps après la clôture du scrutin, a reconnu sans attendre, la victoire de son adversaire déjouant ainsi les pronostics les plus sombres et confirmant à la face du monde sa stature d’homme d’Etat exceptionnel et de référence incontournable pour l’ancrage de la démocratie en Afrique ;

3. Félicite l’ensemble des acteurs du processus électoral qui ont permis le succès sans précédent du scrutin des 26 Février et 25 Mars reconnu par toute la Communauté Internationale ;

4. Retient avec satisfaction et fierté la belle leçon de démocratie, de patriotisme et d’abnégation que vient de donner, une fois encore ce matin, Maître Abdoulaye WADE à tous les militants et acteurs du SOPI, pour qu’ils excluent tout sentiment de découragement et qu’ils aient plutôt un sursaut salvateur devant les conduire à la reconquête du pouvoir par la base et par les urnes conformément à l’idéal du SOPI.
Que cet appel à la remobilisation des troupes pour un SOPI toujours en marche vers de nouvelles conquêtes démocratiques servira de viatique à chaque militant et à chaque sympathisant pour aller résolument vers la victoire ;

5. Invite tous les acteurs du SOPI à ne ménager aucun effort pour mobiliser l’ensemble des populations en vue d’un taux de participation très élevé aux élections législatives du 17 juin 2012 afin de doter notre pays d’une Représentation Nationale qui sera une photographie fidèle des forces politiques et démocratiques du Sénégal ;

6. Décide, debout, à l’unanimité et par acclamation, d’inviter les instances dirigeantes du PDS au niveau local à faire, sur une base de représentativité avérée, des propositions sur la liste nationale et sur les listes départementales de candidats aux élections législatives du 17 juin 2012 et demande à toutes les Sénégalaises et à tous les Sénégalais, qui ont constaté dans leur vécu quotidien les importants changements du fait de la politique et de l’action du régime du SOPI, et qui sont soucieux d’un équilibre et d’un fonctionnement démocratique des différents Pouvoirs de la République, de soutenir les listes du SOPI en vue d’une brillante victoire le 17 Juin 2012.

7. Donne mandat au Frère Secrétaire Général National Abdoulaye WADE pour entériner ces listes et les faire déposer conformément aux lois et règlements en vigueur.

VIVE LE SOPI POUR TOUJOURS !
VIVE LE SENEGAL !
EN AVANT POUR LA VICTOIRE !

Fait à Dakar, le 31 Mars 2012

LE CONGRES

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET