Riziculture : du matériel agricole d'une valeur de plus de 7 milliards commandé par Locafrique.

Mardi 18 Février 2014 - 14:22

Locafrique, une société spécialisée dans le crédit-bail, a annoncé mardi avoir commandé 100 tracteurs et 50 moissonneuses d’un coût de plus de 7 milliards francs CFA, dans le cadre du financement de la riziculture, ainsi que le lancement en vue d’un autre volet relatif notamment à l’acquisition d’intrants et d’unités de stockage.

''Locafrique vient de conclure une commande de 100 tracteurs et 50 moissonneuses auprès de Fiat Agricole, propriétaire de la marque New Holland, pour un coût global de 7.171.250.000 FCfa'', a précisé son directeur général Khadim Ba, à l'occasion de la signature d'un protocole de partenariat avec la SAED.

''L’acquisition des intrants, des unités de stockage et le renforcement des capacités de production, est un autre volet que Locafrique développera plus tard'', a ajouté M. Ba

Il a affirmé que sa société ''entend développer un cadre propice de facilitation et d’orientation de ses financements en matériels agricoles dans les différentes chaînes de valeur, un accent particulier étant porté sur la chaîne de valeur riz conformément aux orientations du Programme National d’Autosuffisance en Riz.''

Il a précisé que ''que les financements de Locafrique portent sur tout le processus de la campagne agricole : l’aménagement des terres, les méthodes culturales, l’accès aux intrants grâce au refinancement du matériel d’exploitation des producteurs, etc.''

Le directeur général de la SAED, M. Samba Kanté, s’est réjoui de la signature de ce protocole d’accord qui permet d’apporter les solutions les plus adéquates à l’épineux problème de la mécanisation agricole.

Selon lui, ''cette convention avec Locafrique milite en faveur des conclusions du conseil interministériel du 12 février dernier, qui portaient essentiellement sur la nécessité de collaborer étroitement avec le secteur privé pour développer l’agriculture.''

Il a affirmé que l'Etat ne peut pas tout faire, et dans les pays où l’on a atteint l'autosuffisance en riz, le secteur privé est impliqué à 60 pour cent.

Il a loué l'engagement de Locafrique qui ''est un pionnier en matière de crédit-bail au Sénégal, qui applique un taux d’intérêt bonifié de 7% et des modalités de paiement adaptées aux réalités et aux conditions de vie dans lesquelles évoluent les producteurs.''

Ce protocole d’accord, estime-t-il, est un cadeau que Locafrique, qui vient en complément de la Caisse nationale de crédit agricole (CNCAS), offre aux producteurs qui ont toujours formulé des doléances relatives au financement de la mécanisation agricole.

APS


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET