SAINT-LOUIS : Baisse de la fécondité, augmentation des divorces, plus de ménages de pêcheurs et d’agriculteurs (Rapport Ansd 2013)

Vendredi 26 Septembre 2014 - 17:15

La région de Saint-Louis arrive en tête des possessions d’âne avec 53,8% des ménages agricoles. Suivent les régions de Kolda, Louga, Tambacounda et Matam avec des taux respectifs de 50,7%, 47,9%, 47,9% et 47,4% des ménages agricoles, indique le rapport 2014 de l’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie(ANSD) transmis à Ndarinfo.com.

Pour le secteur agricole, le rapport révèle que les grandes cultures d’irrigation pratiquées en période sèche intéressent une masse assez significative de ménages dont beaucoup parmi eux sont localisés dans les régions de Saint-Louis (55,6%) et Matam (14,4%). Le Delta du Ferlo concentre de vastes zones favorables à ce type de pratique tout au long de la Vallée du fleuve Sénégal.

Saint-Louis en tête des ménages qui pratiquent la pêche de poissons

Saint-Louis arrive en tête avec 22,9% des ménages qui pratiquent la pêche de poissons. Les régions Thiès, Ziguinchor, Dakar et Fatick suivent avec respectivement 15,4%, 14,9%, 14,8% et 11,5% des ménages produisant du poisson, souligne le document parcouru par Ndainfo.com.

Un important taux de divorces
Il indique par ailleurs que les divorcés sont plus nombreux dans la région de Dakar (2,5%). Elle est suivie par les régions de Matam et Saint-Louis avec 1,5% chacune (identique à la moyenne nationale). La région de Sédhiou avec 0,5% enregistre la plus faible proportion de personnes divorcées suivie de Kédougou et Kaffrine avec 0,7% chacune.


Faible niveau d’activité
Les régions où l’on observe un plus faible niveau d’activité sont celles de Ziguinchor, Saint-Louis et Diourbel où moins de 45 individus sur 100 en âge de travailler sont actifs. Cependant, le niveau d’activité des femmes est nettement plus faible dans les régions de Saint-Louis (25,1%) et Diourbel (26,7%). Un taux de chômage de 24,9% est enregistré à Saint-Louis.

Des niveaux de prévalence du handicap moteur les plus élevés.

Les régions de Dakar et Ziguinchor enregistrent les taux de handicapés visuels les plus élevés, avec respectivement 2,1% et 2,6%. Les régions de Fatick, Saint Louis et Matam se situent à hauteur de la moyenne nationale avec des taux de prévalence variant entre 1,5% et 1,6%. Les taux les plus faibles sont observés dans les régions de Tambacounda (1%) et Kédougou (1%).
Avec 2,2%, 2,0% et 1,9%, les régions de Matam, Saint Louis et Ziguinchor enregistrent les niveaux de prévalence du handicap moteur les plus élevés, rapporte cette étude.

NDARINFO.COM

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 23:02 GAMBIE : Macky SALL félicite Adama BARROW

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET