SAINT-LOUIS, UN CENTRE D’ÉLÉGANCE QUI SE MEURT ! LE CORTÈGE DU FANAL S’EST ARRÊTÉ ! Par Colonel Moumar GUEYE

J’ai véritablement été très triste durant mon récent séjour de fin d’année 2015 à Saint-Louis ! J’ai été habité par un profond chagrin auquel s’est ajouté un sentiment de honte intense, quand j’ai fait le tour de cette belle ville que le Créateur a offert avec tant de générosité à notre pays le Sénégal. Cette ville unique au monde ! Cette ville de charme et de paix, finement taillée dans le sable fin, délicatement ciselée dans la verdure et harmonieusement insérée entre l’océan sans fin et le royaume fluvial de Mame Coumba Bang.

Mardi 5 Janvier 2016 - 17:32

Colonel Moumar GUEYE
Colonel Moumar GUEYE
J’ai eu honte en cette fin d’année, de voir la « vieille ville française » envahie par la saleté, le désordre et l’encombrement anarchique ! J’ai eu honte de voir ma ville natale plongée dans les ténèbres dès que le soleil se couche
là-bas derrière la Langue de Barbarie !

Je ne pouvais imaginer que ma déception allait se transformer en colère, quand contre toute attente, on m’annonça qu’en cette fin de l’année 2015, le fanal n’aurait pas lieu sur la Place Faidherbe! Quelle perte énorme! Quel gâchis ! J’avais réellement du mal à croire que les gestionnaires de la ville de Saint-Louis, ces gens qui nous ont souvent pompé l’air par des discours électoralistes, ces gens qui se sont entredéchirés pour s’arracher le Conseil municipal, allaient nous faire l’affront de laisser tomber le cortège de costumes, de chants et de danse du fanal. J’étais loin de penser que ces gens-là avaient le courage suicidaire de faire taire les chants d’ombre et d’éteindre les lumières vespérales du fanal de nos ancêtres, cet évènement historique qui constitue incontestablement, un patrimoine culturel inestimable pour les Saint-Louisiens. 
 
Il convient de rappeler que la tradition du fanal est née à Saint Louis du Sénégal dans le quartier Sud, à l’initiative des signares qui se rendaient, la nuit de Noël, à la messe de minuit, en compagnie d’un ou de plusieurs porteurs de lampions multicolores. Un mois avant Noël, se déroulaient dans les quartiers, les séances de répétitions des fent (chants improvisés et dédiés à un parrain ou une marraine de fanal). À cette époque-là, chaque quartier avait sont fanal et la concurrence était très forte, mais elle était toujours cordiale. Le cortège des fanaux était une belle occasion pour les femmes de chanter l’itinéraire historique des autorités administratives ou politiques. Ces chants nocturnes, qui étaient de vraies leçons d’histoire, rappelaient également les hauts faits des membres de certaines familles qui se sont distinguées dans le culte de l’honneur, de la dignité et de la générosité.

Je me souviens encore de la belle description de du Fanal par Fatou Niang Siga qui de sa belle et féconde plume nous rappelle le fanal dans toute sa splendeur : « Le grand fanal était accompagné de garçons porteurs de pantins en bois et carton gigotant au bout d’une perche dès qu’ils tiraient les ficelles qui les mettaient en action. La danse au son du tam-tam distrayait les spectateurs, le salut faisait sourire le blanc, la culbute polarisait l’attention des enfants… Éléments de leur identité culturelle, les Saint-Louisiens présentent à nouveau, depuis une dizaine d’années, le fanal à leurs visiteurs pour rehausser les fêtes de fin d’année.    
 
C’est pour les raisons historiques que voilà, que je considère qu’aucune tentative d’explications, de la part des gestionnaires de la ville, ne pourra justifier ce grave manquement que j’assimile à une trahison des espoirs ! Bien entendu, je ne voudrais pas manquer de saluer les efforts remarquables de notre sœur Marie Madeleine Valfroy qui à tout fait pour sauver le fanal. Malheureusement cette année, faute de mécène, de parrain et de soutien, elle n’a rien pu faire pour organiser la marche féérique du cortège de chants des signares et des lumières resplendissantes des fanaux, sur la Place Faidherbe.
 
Marie Madeleine est certes une brave dame, toujours au front pour le progrès et la promotion de sa ville natale. Tout le monde le sait. Mais le Fanal de Saint-Louis ne devrait pas être l’affaire de quelques mécènes et autres bonnes volontés. La vérité est que le fanal est une identité culturelle Saint-Louisienne, que les doomu ndar de naissance, d’origine et d’adoption aiment passionnément et présentent toujours aux visiteurs avec une grande fierté. Le Fanal de Saint Saint-Louis est une attraction touristique incontestable et très productive. À ce titre, les autorités municipales et autres notables de la ville ne devraient pas le laisser s’effondrer et mourir.
 
Au cas où les autorités municipales seraient incapables de pérenniser ce trésor culturel, je voudrais inviter le Ministère de la Culture à s’approprier cet évènement, à l’inscrire dans l’agenda culturel national, à prévoir un budget annuel à ce titre et à confier l’organisation du Fanal de Saint-Louis à des hommes et des femmes compétents et dévoués, capables de tenir haut et fort le flambeau !
 
Je voudrais terminer en rappelant que le Fanal de Saint-Louis n’est ni stérile, ni perverse comme on en voit souvent dans les rassemblements festifs à travers notre pays. Le Fanal de Saint Louis a toujours été et restera toujours une soirée féérique, instructive, productive, attractive et culturelle à tout point de vue. Il sera toujours un festival de sons, de lumières et de beauté historique !
 
Moumar GUÈYE
Écrivain
Email : moumar@orange.sn 
 
 

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par domou ndar le 06/01/2016 21:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hé oui si un cancre comme mansour faye dirige cette belle ville, on ne peut voir que ça. Toute la ville de Saint-Louis est deçue avec cette nouvelle équipe sans programme. Saint-Louis ne mérite pas cette équipe de honte.
En tant que saint-louisien, je suis vraiment deçu comme c'est pas possible. Une équipe nulle, raison pour laquelle Demba Niang de l'ADC est parti. il a parfaitement raison car Mansour Faye est entouré que de profitard, d'amis, de sa famille et rien d'autre. Allez voir le SG, tu as envie de vomir je te jure. Et à Mansour de nous dire la fonction de ses amis au niveau des différents postes de la commune de Saint-Louis. Comment le Prsident peut reussir s'il nous propose ou nous force son Goro, frere de la premiere dame, c'est pas normal. Le Sénégal n'appartient pas à la famille FAYE SALL.
LII moom, dina diéékh si ni walla si neulé. Du n'importe quoi. Mansour FAYE est maire et ministre parce que sa soeur est la premiere dame c'est TOUT et RIEN d'autre. Mais qui vivra verra

2.Posté par paracetamol le 08/01/2016 02:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Demba Niang a été viré car il a abandonné son poste, c'est voyou.

3.Posté par ndarndar le 08/01/2016 19:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est normal qu'il abandonne son poste. Rien n'est tentant et rien+ne donne envie de travailler avec cette nouvelle équipe sans conviction. Une administration au rabais, une équipe de copain sans compétence dirigée par un nullard qui a comme mérite et compétence frère de la premiere dame, goro du présidente. C'est une honte pour Saint-Louis ce Mansour Faye. Allez voir son sois disant dc un arriviste sans niveau, sans compétence. Il était le plus nul à l'UGB. Allez voir son sg qui donne envie de vomir, allez voir son cc, ré ba tass, allez voir son administration, du n'importe quoi. Allez voir aida mbaye dîeng fou toye mou tak, vrai wégne, allez voir la 2eme adjointe grave. Ndar mi ngui dé avec cette equipe CANCRE. NDAR DOU NDONO. DAFA DOY.

4.Posté par Xam sa bop le 09/01/2016 16:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C"est certain mais l'ADC et son DG fonctionnaient mal et ont bouffé l'argent de nombre de projets financés bien avant l'arrivée de MF

5.Posté par Bathie lo le 11/01/2016 19:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le débat se situe sur la disparition des evements culturels de la ville qui jadis faisait son identité .Apres le fanal ce sera le tour d un autre événement culturel de subir le même sort .Je me pose la question de savoir qui en veut à saint louis ?de grâce saint louisiens donnons la main pour éviter d enterrer cette ville pleine de mystère ! Nous aimons notre chère ville ,des hommes se sont toujours battus pour la sauvegarde de son existence ! Gilbert Diagne , commandant momar gueye ,alboury ndiaye ,et j en passe ......les autres sont partis feu almamy Mateuw Fall.pere collo diakhaté ,ma wade wade et j en passe .unissons nous dans un esprit saint louisiens pour redonner à notre ville son lustre d antan .que celui qui veut enterrer saint louis meurt avant lui ! La bonne éducation ,la piété ,la douceur d une bonne épouse cordon bleu c est saint louis ,ndar ndar à vie

6.Posté par Xam sa bop le 11/01/2016 22:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette ritournelle saint-louisienne du savoir vivre et son folklore deviennent épuisants à la longue. Ce Saint-Louis a disparu depuis belle lurette! Il faudrait changer de disque, surtout que les "vrais" saint-louisiens ne sont pas des bosseurs, c'est très connu à travers tout le Sénégal...donc laissons la place à ceux qui veulent VRAIMENT faire bouger cette ville, peu importe qu'ils soient de SL ou d'ailleurs!. Le fanal de Marie-Madeleine Diallo n'était, de toutes façons,qu'une bien pâle copie du fanal d'antan.

7.Posté par Bathie lo le 12/01/2016 03:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vraiment c est mal connaître les saint louisiens de les traiter de non bosseurs ,ils font leur preuve partout exple : El HAJ diouf ,Jacques diouf ,bougane dany,Alioune badara Fall directeur de l obs ,le culte du saint louisiens d antan renvoit à une éducation de base accée sur le respect de soi même avant le respect envers les membres de la société .saint louis a toujours été un centre d éducation sans insolence marqué par le culte du savoir ,si quelqu un peut apporter une pierre à sa reconstruction mais tant mieux ! Mais l indiscipline et le manque de respect n est pas saint louisiens maintenant le culte de l argent sans vergogne ni sentiment n est pas aussi saint louisiens !nous resterons digne même dans la pauvreté ! Et faites un tour dans la vallée vous trouverez des saint louisiens diplômes devenus agriculteurs ! Si chacun balaie sa maison notre ville sera propre ,qui n aime pas saint louis et ses habitants ne doit pas aimer aussi l argent de saint louis .si le baol baol chante son baol natal laisse nous la liberté de chanter notre chère ville !

8.Posté par Xam sa bop le 22/01/2016 18:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ces valeurs saint-louisiennes disparaissent inéluctablement c'est ça la réalité! Je ne les remets pas en cause en tant que valeurs, mais tu chantes un Saint-Louis disparu! Ceux que tu cites, c'est l'arbre qui cache la forêt! A Saint-Louis, ville à l'arrêt depuis l'indépendance, les fils et filles de la ville ne font rien! Ils sont partis, se sont exilés...Ceux qui essayent de faire quelque chose, bien loin du Saint-Louis mythique dont tu parles, sont des immigrés, des bosseurs...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET