SAINT-LOUIS : les talibés victimes d'un grand business juteux.

La célébration de la journée mondiale du talibé impose un regard profond sur les stratégies mises en place pour lutter contre ce phénomène en propension et sur les actions entreprises par des structures à Saint-Louis qui se sont engagées de manière volontaire à éradiquer le phénomène. Malgré la prolifération des centres d’accueil, organisations locales de défense des intérêts des talibés, le phénomène de la mendicité rue s’amplifie de jour en jour. Cette situation pose la nécessité d’un audit de ces structures d’accueil et une politique de structuration permettant d’assainir ce secteur. Zoom sur ces multiples contraintes qui pèsent sur un secteur en malaise.

Dimanche 19 Avril 2015 - 16:59

SAINT-LOUIS : les talibés victimes d'un grand business juteux.

Un business juteux est né.
 
À Saint-Louis, la création effrénée de centre et structures d’accueil pour enfants talibés est  phénoménale et provoque une reconversion de plusieurs acteurs qui investissent leur milieu sans réelles compétences et expériences. Le sort des enfants en situation difficile est devenu le nouveau business identifié pour coopter d’importants financements extérieurs pour assouvir intérêts personnels. Un grand marketing et une quête incessante de visibilité accompagnent ce stratagème qui use de la sensibilité des étrangers via l’Internet pour « se faire du fric ». Aucune comptabilité n’est faite dans certaines structures sur l’enfant reçu d’ailleurs. Juste quelques actions spontanées prises au bout d’un cliché et éparpillées sur la toile pour renforcer la caisse ou … la poche.
 
 
Les enfants en ruptures familiales : un problème épineux.
 
Malgré les efforts consentis, le phénomène des enfants en rupture familiale est toujours épineux. Ces jeunes devront subir une nouvelle rééducation et une mise en confiance avant le retour ultime. Des structures spécialisées dans le domaine oeuvrent avec engagement, mais le manque de moyen plombe l’efficacité de leur action. Des descentes permanentes sur les  points de chute identifiés (gare routière, Diamalaye ou Quai de pêche ; ect) sont régulièrement effectuées pour se rapprocher des cibles en perpétuel mouvement et en proie à toutes formes de danger.
 
« Goûter» et « repas » pour les talibés : une nouvelle manie pour coopter des financements.
 
La régularisation et la restructuration des structures à Saint-Louis dévient plus qu’une obligation à laquelle l’État du Sénégal, à travers sa représentation régionale, doit s’atteler pour assainir un milieu infesté pour des convoitises personnelles de toutes sortes. Plusieurs associations sporadiquement des « goûters » ou « repas » symboliques et usant de l’effet de nombre pour susciter plus d’aides extérieures « au nom des talibés ». Le procédé est simple : les images sont postées sur Web et les réseaux sociaux pour massifier avec un zoom sur la désuétude de l’enfance pour toucher les âmes sensibles. La participation de bonnes volontés extérieures s’amplifie et la candidature de stagiaires monte.
 
Et le phénomène continue …
 
Des convois réguliers acheminent les gamins dans la capitale du nord. L’apprentissage du coran tel indiqué au départ n’est qu’un prétexte pour introduire le jeune enfant dans une razzia quotidienne sordide qui, si elle échoue, sera sévèrement et parfois mortellement sanctionné. L’enseignement du Coran pose problème, car les enfants passent la majeure partie de leur temps au marché et quai de pêche, gares routières dans les ruelles de l’ile et de Sor.
 
 
Les liens « complices » de certains centres  avec les maitres « coraniques » favorisent la prolifération des daaras au détriment de ceux traditionnels, gérés par des familles historiques bien connues pour leur expertise et leur sérieux.
 
 La lutte contre la mendicité exige également une stratégie bilatérale qui permettra depuis les pays limitrophes de décourager l’acheminement d’enfants au Sénégal.

NDARINFO.COM

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET