SENEGAL-JAPON-AGRICULTURE: Vallée du fleuve : la JICA promet 14 unités de transformation du riz

Jeudi 3 Février 2011 - 22:13

SENEGAL-JAPON-AGRICULTURE:  Vallée du fleuve : la JICA promet 14 unités de transformation du riz
L’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) mettra 14 unités de transformation et de traitement du riz ou rizeries à la disposition notamment des riziers de Dagana et de Podor, afin d’aider à améliorer la qualité du riz sénégalais, a indiqué jeudi Haruhiko Aoyama, coordonnateur et chargé de la promotion des techniques de riziculture à la JICA.

‘’La coopération internationale japonaise va doter les riziers de la vallée, particulièrement ceux de Dagana et de Podor de 14 unités de transformation et de traitement du riz ou ‘’rizeries’’, a annoncé M. Aoyama, mercredi, en marge de la cérémonie officielle d’ouverture de la 12-ème édition de la Foire internationale de l’agriculture et des ressources animales (FIARA).

Selon lui, ‘’pour rendre ces machines accssibles aux riziers, l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) va subventionner le prix à hauteur de 80%’’.

Le reste sera complété par les producteurs, a ajouté Aoyama qui précise que les machines seront livrées vers le mois de juillet prochain.

Ce geste est le fruit de la coopération entre le Sénégal et la JICA qui appuie la Société nationale d’aménagement et d’exploitation des terres du delta du fleuve Sénégal et de la Falémé (SAED), dans le cadre du Projet d’amélioration de la productivité du riz (PAPRIZ) de la vallée du fleuve Sénégal, dont l’objectif est de donner une qualité supérieure au riz sénégalais.

Le PAPRIZ, qui intervient à Dagana et Podor, mise sur un système amélioré de gestion agricole, la promotion de la commercialisation et de la distribution du riz local, mais aussi et surtout, sur la fourniture d’équipements modernes aux riziers.

La 12ème édition de la FIARA a servi d’occasion à la SAED et à l’Agence japonaise pour présenter au grand public cette nouvelle technologie sous la forme d’un modèle miniature.

Ces unités de transformation et de traitement du riz comprennent une décortiqueuse pour enlever les épluchures, un blanchisseur pour rendre le riz plus blanc et un calibreur pour séparer les petits grains de riz des gros.

De l’avis de Youssou Seck, technicien et spécialiste en transformation de riz et en équipements de la SAED, ces machines peuvent traiter jusqu’à 16 tonnes de riz en 8 heures de fonctionnement.

AB/ASG

APS

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET