Saint-Louis: Alpha Sy relève les conséquences des mutations sociales sur les ménages.

Jeudi 27 Juin 2013 - 07:04

Saint-Louis: Alpha Sy relève les conséquences des mutations sociales sur les ménages.
L’écrivain et philosophe Alpha Amadou Sy appelle les composantes du ménage (mari et femme) à ''faire preuve de compréhension pour un épanouissement mutuel'', mercredi à Saint-Louis, au cours d'une conférence publique.

M. Sy introduisait une conférence sur le thème de ‘’la question des ménages à l'épreuve des nouvelles exigences professionnelles et des mutations sociales’’, organisée par le Centre régional de formation professionnelle des enseignants (CRFPE, ex-EFI).

M. Sy, également formateur au CRFPE, a rappelé ''le caractère pluridisciplinaire et transnational'' du sujet qui peut être abordé au plan sociologique, historique au Sénégal ou dans d’autres pays.

En effet, selon lui, pour aborder ce sujet, ''il faut partir d’une question fondamentale : notre africainité qui faisait que les tâches étaient partagées par rapport au sexe''.

''Aujourd’hui, la situation est telle qu’il y a un mouvement qui nous dépasse et nous impose une complémentarité entre homme et femme'', a dit le conférencier.

‘’Dans la société africaine, il y a des mutations et le ménage n'y échappe pas’’, a expliqué M. Sy y décelant un aspect positif. ‘’Au lieu de marier une femme qui lui est destinée du fait des relations familiales, le mariage ne se fait plus maintenant sur la base de l’amour et de la compréhension entre deux êtres'', a-t-il soutenu.

''La femme dont le rôle se limitait à des tâches ménagères aspire à plus de responsabilité et est instruite donc acquiert les dispositions pour exercer un emploi'', a fait observer le philosophe.

''Malheureusement, selon lui, certains hommes ne le comprennent pas et ont tendance à les reléguer à ce rôle premier en exigeant d’elles mêmes si elles ont des activités professionnelles, à faire face avec la même diligence à leur devoir familial''.

Tout comme l’homme qui est appelé par M. Sy à plus de compréhension vis-à-vis de son épouse, ''les femmes doivent aussi se départir d’une tendance à évoquer la parité quand cela les arrange et à se réfugier derrière la tradition au cas contraire''.

Il a dit ne pas comprendre ainsi que les femmes qui travaillent laissent toutes les dépenses entre les mains de l’époux sous prétexte qu’il lui revient d’assurer cet aspect pour un bon fonctionnement du ménage.

Quant à la directrice du CRFPE, Seynabou Diop, elle a loué la qualité de la conférence introduite par un pédagogue aguerri.

Elle a invité les élèves-maîtres à s’inspirer de ses conseils pour l’émergence de citoyens nouveaux adaptés aux exigences d’un monde où les tâches sont partagées dans le ménage.

APS

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 20:50 Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET