Saint-Louis: Amsatou Sow SIidibé de CAR LENEEN sur le ticket présidentiel: « Wade devait démissionner, puisqu’il a été désavoué par les populations »

Mardi 28 Juin 2011 - 12:26

Saint-Louis: Amsatou Sow SIidibé de CAR LENEEN sur le ticket présidentiel: « Wade devait démissionner, puisqu’il a été désavoué par les populations »
La question du ticket continue de faire des vagues. En marge d’une cérémonie à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, Amsatou Sow Sidibé a invité le gouvernement à respecter davantage les populations. Pour elle, ce projet de loi est scandaleux pour le Sénégal. La présidente du mouvement citoyen Car/Leneen pense que Wade aurait dû rendre le tablier puisqu’il a été désavoué par les populations.

Amsatou Sow Sidibé est revenue avant-hier à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, en marge de la cérémonie des femmes leaders sur le ticket. « Ce projet de loi est scandaleux pour notre pays, une mascarade antidémocratique. Ce régime a failli à sa mission. Il est inadmissible de vouloir exécuter et voter une loi aussi scandaleuse », a laissé entendre Amsatou Sow Sidibé.

Selon elle, le régime se moque des Sénégalais qui ont réagi d’une manière cinglante et elle demande le départ du Chef de l’Etat. « Le Président Wade devait démissionner, puisqu’il a été désavoué par les populations. Et puis, il ne peut pas juridiquement se présenter en 2012. Nous avons un régime « irrespectueux » qui, pour régler les problèmes de son parti, a voulu torpiller, tripatouiller la constitution et marcher sur les populations. A cause de ça, notre pays a failli basculer dans une violence interminable. Il ne faut plus que le Sénégal tombe aussi bas. Que ça ne se répète plus ! », a-t-elle martelé.

« Il ne s’agit pas de faire du Sénégal une Côte d’Ivoire ou une Libye »
Sur le dossier de la Casamance, elle signale que son programme intègre la question de la paix au plus haut niveau : « je suis désolée, mais il y a des populations qui s’enrichissent sur le dos de la Casamance où le conflit a été très mal géré ». Très remontée, elle révèle que la violence gagne du terrain au Sénégal où des tueries sont notées : « il faut arrêter de tuer. Les forces de sécurité doivent assurer notre sécurité. Il ne s’agit pas de faire du Sénégal une Côte d’Ivoire ou une Libye ».
Pour ce qui est du terrain acheté à plus d’un milliard de fcfa par Wade, elle suggère que ce terrain doit être affecté aux personnes qui ont souffert des inondations. Dans un autre registre, elle regrette la situation des artistes laissés pour compte ainsi que les arabisants.

La présidente du mouvement Car/Leneen ne partage pas la proposition de Benno pour un gouvernement de transition. « Nous sommes en train de nous organiser. Car/Leneen ne partage pas l’idée d’un gouvernement de transition. Le Sénégal est un pays où le Président doit s’occuper des priorités des Sénégalais en répondant à leurs préoccupations. Je pense qu’un président de la République doit gouverner et régler le problème des institutions », a-t-elle indiqué avant de promettre, une fois à la tête de la magistrature suprême, d’octroyer aux femmes des crédits sans apport.

Gallaye Sène

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET