Saint-Louis: Des inspecteurs soulèvent les contraintes à la politique de jeunesse dans la zone Nord

Samedi 6 Octobre 2012 - 19:56

Saint-Louis: Des inspecteurs soulèvent les contraintes à la politique de jeunesse dans la zone Nord
Plusieurs contraintes au développement des activités de jeunesse dans la zone Nord ont été soulevées samedi, par les inspecteurs régionaux de Louga, Matam et Saint-Louis, au cours d’un Comité régional de développement (CRD) présidé par le ministre de la Jeunesse, de la Formation professionnelle et de l’Emploi, Aly Koto Ndiaye.

Le manque de personnel émerge dans les différents discours prononcés par ces inspecteurs de la jeunesse qui déplorent un manque criard de bras dans les structures comme les Centres départementaux d'éducation populaire et sportives (CDEPS), les espaces-jeunes ou les centres ados sous leur couvert.

‘’Nous sommes obligés de faire appel au bénévolat et aux stagiaires’’, a dit l’inspecteur régional de Louga, Moctar Guèye, invitant la tutelle ‘’à procéder au recrutement d’agents pour la bonne marche des services de jeunesse dans sa région’’.

La vétusté des bâtiments qui abritent ces services logés parfois au sein de la préfecture ou dans des bâtiments conventionnés a aussi été signalée par ces responsables.

Ils demandent ainsi la réhabilitation et la modernisation par une dotation en équipements informatiques des services de jeunesse qui ne sont plus adaptés aux préoccupations actuelles de la cible.

Ainsi, l’inspecteur de la jeunesse de Saint-Louis appelle à une dotation en matériels modernes des inspections souffrant de la faiblesse des crédits qui leur sont alloués, laquelle ''explique une faiblesse de la fréquentation de ces centres par les jeunes’’.

Selon lui, il est surtout urgent d’ouvrir des centres ados dans les départements de Podor et Dagana.

Les inspecteurs ont aussi souhaité une meilleure articulation des activités des Cdeps à celles des espaces jeunes au statut pas bien défini.

L’inspecteur de la jeunesse de Louga a déploré la difficulté d’accès aux intrants de qualité pour les fermes agricoles, les rares à fonctionner correctement dans cette zone Nord, mais également le manque de formation des jeunes filles engagées dans ces fermes.

Les inspecteurs d'académie ont pris la parole pour évoquer les difficultés du secteur de la formation, confronté généralement à un pléthore de formateurs généralistes et à un déficit de formateurs spécialisés.

Les inspecteurs de travail ont, quant à eux, déploré la faiblesse de l'employabilité dans les régions Nord, marquées par un fort taux de chômage malgré le potentiel notamment dans les domaines de l'agriculture, du tourisme et de la pêche.

APS

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 23:02 GAMBIE : Macky SALL félicite Adama BARROW

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET