Saint-Louis: Des proches de Bamba Dièye dénoncent « un plan ourdi » pour liquider le maire.

Vendredi 15 Novembre 2013 - 15:26

La bataille politique pour les élections locales en perspective sera très rude à Saint-Louis et sur le terrain, chaque camp aiguise ses armes pour s'offrir la tête de son adversaire.

Le camp de Cheikh Bamba Dièye considère l'immobilisation des bus la commune comme un signal fort d'un acharnement clair contre leur leader. Les membres du FSD/BJ n'y vont pas par quatre chemins et parlent d'un plan ourdi façonné au sommet pour étouffer les actions du maire de Saint-Louis, le fragiliser et le pousser à quitter du fauteuil municipal.

Après la décision du Préfet, de mettre aux arrêts ces bus, la Commune a décidé d'y ajouter les autres véhicules obtenus par le Maire grâce à la coopération décentralisée. Les ambulances et véhicules offerts aux sapeurs-pompiers ont été stationnés devant le Commissariat de Sor.

« Après Alioune Badara Cissé, C'est Bamba Dièye qu'ils veulent liquider. Mais le maire ne se laissera pas abattre. Nous irons jusqu'au bout de ce combat. Ces bus ont transporté les élèves toute l'année dernière sans que personne ne réagisse. Pourquoi attendre ce moment pour les arrêter ?», s'interroge un proche du maire qui annonce une riposte sévère pour défendre leur leader.

Ndarinfo.com

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par BITEYE le 15/11/2013 17:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On connait la personne visée par ses propos! Mais j'aimerais dire à ses proches de Bamba DIEYE de régulariser au plus vite ces véhicules, comme ça personne ne pourra les immobiliser!
Puisque vous pensez que c'est politique, faites ce que l’administration vous demande et on verra si quelqu'un empêchera à la Mairie de faire rouler ces bus qui aident quand même la population scolaire!

2.Posté par dd le 15/11/2013 19:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi le prefet n'en profite pas pour mettre a l'arret toutes les bagnoles déglinguées, danger publique.
Ces vehicules sont importants pour les habitants de la ville, surtout les ambulances et les camions de pompiers, s'il y a des gens qui en ont besoin ca peut etre une catastrophe, tout ca dans un but politicien c'est absolument lamentable.


3.Posté par Impunité le 15/11/2013 21:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
«MARY TEUW NIANE MENE LE PRESIDENT DROIT AU MUR»
SEYDI ABABACAR NDIAYE, SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DU SAES

Oumar KANDE  |   Publication 23/08/2013
http://seneplus.com/article/«mary-teuw-niane-mene-le-president-droit-au-mur »

« Seydi Ababacar Ndiaye, continuant son interpellation, demande quelle suite sera donnée à l’audit des universités où il a été noté une mauvaise gestion généralisée, «y compris la gestion du ministre actuel quand il était recteur de l’Ugb».
«Est-ce qu’on peut continuer à faire confiance à des dirigeants qui ont été épinglés par différents rapports ? IL Y A AUSSI UN AUTRE DOCUMENT COMMANDITÉ PAR L’ACTUEL RECTEUR DE L’UGB AU NIVEAU DE LA DÉLÉGATION POUR LA RÉFORME DE L’ETAT ET DE L’ASSISTANAT TECHNIQUE (DREAT), QUI ÉPINGLE LE MÊME MINISTRE.
Ce document à montré que l’actuel ministre de l’Enseignement supérieur, quand il était recteur à l’Ugb, son jeu favori c’était de créer des postes de responsabilité, de direction. Il en avait créé dix-neuf dans une petite université comme l’Ugb et il y avait des conséquences sur la masse salariale car tous ces directeurs avaient l’équivalent d’un million d’indemnité.
Ces manquements devraient édifier qu’il faut faire les bonnes enquêtes et prendre les individus qu’il faut pour les missions importantes. Quelqu’un qui dirige une simple université et qui a ces types de comportement, on lui confie le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Il y a lieu de se poser des questions», a dit Seydi Ababacar Ndiaye.  »

LE RAPPORT D’AUDIT QUI MET À NU LA GESTION DE MARY TEUW NIANE
(rapport commandité conjointement par les ministères de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et de l’Économie et des Finances, sur financement de la Banque mondiale)
http://www.ndarinfo.com/UGB-de-Saint-Louis-Le-rapport-d-audit-qui-met-a-nu-la-gestion-de-Mary-Teuw-Niane_a6091.html

« LA JUSTICE DOIT FAIRE LA LUMIERE SUR L’ARGENT INJECTE DANS L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR »
BIRAHIM SECK DU FORUM CIVIL

http://seneplus.com/article/la-justice-doit-faire-la-lumiere-sur-l%E2%80%99argent-injecte-dans-l%E2%80%99enseignement-superieur
Publication 16/09/2013

Actuellement, la polémique fait rage entre le Saes et ministère de l’Enseignement Supérieur sur l’utilisation des milliards injectés dans l’enseignement privé pour l’orientation des bacheliers. Qu’est ce que cela vous inspire ?
Le Saes a tout à fait raison de demander des comptes au gouvernement sur l’argent injecté dans l’enseignement supérieur pour la prise en charge des bacheliers orientés dans les universités privées. Les dirigeant du Saes n’ont usé que des dispositions des articles 14 et 15 de la Déclaration des droits de l’Homme et des peuples qui fait partie intégrante du préambule de notre constitution qui prône la bonne gouvernance et la transparence. Il ne devrait y avoir même pas de polémique. Les autorités devraient même rendre compte avant que le Saes ne le demande. Les étudiants également doivent demander des comptes parce que les services sont pour eux.
De plus, mon étonnement est plus grand sur le silence affiché par le gouvernement par rapport aux différents audits publiés sur l’enseignement supérieur qui intéressent les autorités de l’enseignement supérieur et au plus haut niveau. C’est grave et inquiétant au moment où nous dit que l’Etat veut injecter 302 milliards dans le domaine de l’enseignement supérieur.
La justice traque des citoyens sénégalais et quand on produit des audits qui intéressent les membres du gouvernement ou des administrateurs, l’Etat ferme les yeux. Ce sont ces pratiques que les Sénégalais ont combattues. La justice sénégalaise doit également faire la lumière sur l’argent injecté dans l’enseignement supérieur. Les rapports d’audit sont là. Cependant la Banque mondiale est également interpellée car il ne sera logique ni acceptable que de l’argent soit à nouveau injecté sans que la vérité ne soit connu sur les faits invoqués dans ces rapports d’audit sur l’enseignement supérieur. Le Saes est bien dans son rôle et il appartient à l’Etat d’éclairer les Sénégalais si on veut avoir un enseignement supérieur de qualité dans un espace de sérénité et de lumière.

4.Posté par Bambiste le 15/11/2013 22:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mes encouragements à Cheikh Bamba Diéye et à tous ses sympathisants et militants. Vous étes sur la bonne voie ne vous laisser pas intimider par ces politiciens véreux qui n'ont rien produit depuis qu'ils ont eus à occuper fonction. Bonne continuation.

5.Posté par taf le 16/11/2013 12:01 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
soyez en regle avec l''administration comme le veut la rupture que vous pronez.c''est mieux que d''occuper la presse

6.Posté par MOME SA BOPP le 16/11/2013 13:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bitèye, ce n'est pas parce ke ton mentor t'as fait caser à la SAED ke tu te permets de raconter des contre vérités pour lui plaire! Arrête ton sale jeu! Toi même tu sais ke c'est vous ki etes derrière tout ceci pour barrer la route à un adversaire de taille ki a tous les atouts en main pour vous laminer aux prochaines locales! Bamba Dièye dou sène morome!

7.Posté par pape le 17/11/2013 11:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je croie que si le préfet a immobiliser les bus de la commune cela mérite une réflexion avancée de nos autorités municipal qui bafouent les règles de bonne gouvernance or ceci n'est qu'une politisation des actions du maire sans se tenir compte du budget de fonctionnement de la commune qui n'est pas en règle para port a ses obligations.

8.Posté par boy guet - ndar le 20/11/2013 12:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Scandale...Scandale .... le juste, le mollah, le vertueux Khoutia DIEYE a violé les régles de transparence et d'éthique et voilà il reçoit un coup de bâton sur la tête (dans le gouvernement) et un coup de coude (à Saint - Louis par le préfet) derrière la nuque, le prochain coup sera avec le pied par Macky et ce sera la porte. TU as osé défié le grand Mansour FAYE frère de la prémière dame du Sénégal ami de son mari. NOKKKKKKKKKK.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET