Saint-Louis – Électrification rurale : démarrage des raccordements, la semaine prochaine (ministre).

En visite dans la zone nord depuis hier lundi, Maimouna Ndoye Seck, le ministre de l'Énergie, s'est imprégné de l'état d'avancement des projets et programmes d’électrification rurale mis en œuvre par le gouvernement dans le département de Saint-Louis.

Mardi 25 Mars 2014 - 06:33

Le ministre qui s'est rendu le matin à l'entrepôt de stockage de matériels d'installations intérieures et solaires de la "Compagnie maroco-sénégalaise d'électricité (COMASEL-Saint-Louis) a annoncé le démarrage des raccordements électriques à partir de la semaine prochaine.

‘’Le retard est dû à des blocages administratifs qui ont été levés’’, a assuré Mme Seck qui précise qu’un terrain d’entente a été trouvé entre l’entreprise concessionnaire et les villages ciblés par ce projet.

Pour le ministre, le plan d’urgence d’électrification rurale, lancé par l’État du Sénégal avec un objectif minimum de 60% est en cours avec le concours de l'Agence sénégalaise de l'électrification rurale (Aser) qui se charge du volet opérationnel. Elle a indiqué qu’un financement de 99 milliards FCFA a été mobilisé, sur les trois ans à venir, pour atteindre cet objectif.

‘’Une grande partie de ses villages seront alimentés à partir du réseau de la Senelec. Un seul village (Ndioupnane, dans la Cr de Fass Ngom) bénéficiera du système d’électrification rurale avec des équipements adaptés’’, qui tenait un point de presse, au terme de sa visite de prospection.

Le Gouvernement a mis sur pied les Projets Energétiques Multisectoriels au Sénégal (PREMs) pour permettre aux populations locales de générer des revenus à partir de l’énergie. Ce programme pourra amoindrir les charges liées aux paiements des factures. ‘’Le concessionnaire et les populations peuvent se retrouvée autour d’une tarification adaptée’’, ajoute le ministre que dans le cadre de cette orientation définie par l’État, ‘’les populations n’achètent pas les équipements. Ce sont les opérateurs qui les fournissent aux clients. Ces derniers ne payent que l’électricité’’.

Maimouna Ndoye Seck qui se rendra ce mardi à Podor, a rappelé qu’une commission de régulation de l’électricité a été mise en place et se chargera de veiller sur les tarifications ficelées par les entreprises ‘’pour que les clients ne soient pas lésés’’.

Ndarinfo.com


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET