Saint-Louis - Enfants en difficulté : le gouverneur Ibrahima Sakho pour une coalition des acteurs sociaux.

Mercredi 26 Février 2014 - 19:32

Le gouverneur de la région de Saint-Louis, Ibrahima Sakho, a invité, mercredi, les différents acteurs du domaine social à se coaliser pour faire face aux multiples problèmes auxquels sont confrontés les enfants en rupture de ban avec la société pour diverses raisons.

M. Sakho a exprimé ce souhait après avoir visité, avec les différents responsables des services sociaux, le centre de premier accueil de Gokhou-Mbathie construit grâce à la coopération espagnole.

Pour M. Sakho, qui a mis en place un pool enfant-jeunesse, ‘’il ne doit pas y avoir de cloisonnement entre ces différents services qui s’activent dans le domaine de la protection de l’enfance et le maître mot entre eux doit être la solidarité’’.

Il a aussi lancé un appel pour doter ce pool de fonds nécessaires pour faire face à ses activités, estimant que la diversité des bailleurs entre différents acteurs ne doit pas constituer un obstacle à leur collaboration au profit de la même cible.

‘’Si j’ai organisé cette visite, c’est pour permettre cette solidarité entre services’’, a dit M. Sakho, lançant un appel aux services de la santé et de la jeunesse à venir en appui matériel et pédagogique à ce centre.

Auparavant le chef du service régional de l’Action éducative en milieu ouvert (AEMO), Ndaraw Diop, a présenté ce centre construit par la coopération espagnole dans les trois zones de départ de l’immigration clandestine : Dakar, Ziguinchor et Saint-Louis.

Selon lui, les Espagnols ont été inspirés par les nombreux mineurs arrivés chez eux par l’intermédiaire de l’immigration clandestine et qui sont hébergés dans des centres similaires.

''Les enfants y reçoivent un accueil et une orientation pour retrouver leurs familles'', selon M. Diop qui a noté plusieurs facteurs explicatifs de l’errance des pensionnaires.

''Ce sont des enfants abusés, maltraités ou simplement en conflit avec la loi et ce centre a pour objectif de leur éviter la prison pour une réinsertion au bout de trois mois au maximum'', a-t-il indiqué.


APS

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET