Saint-Louis : Golbert Diagne honoré

Mardi 15 Mai 2012 - 12:47

Saint-Louis : Golbert Diagne honoré
C’est à travers une soirée riche en couleurs que les saint-louisiens ont rendu un vibrant hommage mérité à Alioune Badara Diagne dit Golbert, Directeur de Teranga FM et premier promoteur d’une radio locale privée au Sénégal.

Plusieurs personnalités et autorités de la ville ont pris part à cette grande cérémonie organisée ce samedi par les employés de cette station radiophonique de Saint-Louis.

Golbert, réputé pour son engagement en faveur de la promotion de Saint-Louis, anime depuis la mise en place de sa radio, une émission dénommée ‘’Ndar Ragne’’ et à travers laquelle les saint louisiens soulèvent sans réticences les problèmes de la ville.

‘’Ce temps d’antenne a permis de solutionner beaucoup de manquements dans la ville’’, témoigne Sokhna Sy, une fidèle auditrice de cette bande FM.

En fait, le nom Golbert est une déformation de Colbert, célèbre homme d’État français. « Mon grand-père s’appelait Golbert, mon père de même et je viens compléter le tableau », révèle le journaliste lors d’un entretien avec un quotidien de la place et d’ajouter : « je fais du sport chaque matin, 2 km les jours ordinaires et 6 Km le samedi. Le dimanche, je joue au foot avec les vétérans de Saint-Louis »

Considéré comme un sauveur et un protecteur inégalé de Ndar, Golbert est pour certain, le vrai maire de Saint-Louis.
En effet, entre Saint-Louis et Golbert Diagne, c’est une longue histoire d’amour, commencée en 1963 jusqu’à nos jours. La retraite, survenue en 1996, n’y fit rien.

Le journaliste créa par la suite sa radio’’Teranga FM’’. En 1967, Golbert, agent de l’Orts, insulte le gouverneur de Saint-Louis. Il est licencié. Il prend ses baluchons et les dépose en Mauritanie. Rapidement, il devint le rédacteur en chef de la radio nationale mauritanienne.

Il quitte la radio pour le Miferma (la société d’extraction des minerais de fer de la Mauritanie), dans la même année, pour mettre sur pied un journal. « J’ai été choisi sur la base d’un concours ». Mais l’intermède mauritanien ne devait pas durer. Son père, « un érudit de l’Islam », le rappelle à Saint-Louis. « Si tu restes en Mauritanie, tu n’auras plus ma bénédiction ». Golbert revient au bercail pour réintégrer la radio nationale.

Depuis, l’homme est devenu un véritable médiateur social, défenseur de la culture saint-louisiennne et de son originalité. Aimé de tous, Golbert est pour Saint-Louis et le Sénégal, un monument.

Ndarinfo souhaite une longue vie à Golbert Diagne.


Cheikh Saad Bou SEYE

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET