Saint-Louis : Malick Noel Seck condamné pour 1 mois avec sursis

Jeudi 8 Mars 2012 - 10:34

Saint-Louis : Malick Noel Seck condamné pour 1 mois avec sursis
Le Tribunal régional de Saint-Louis a tranché sur le litige oppsant Malick Noel, ses trois camarades et le Ministre publique. En effet, le commissariat central de Sor avait reçu le signal d’un véhicule dans lequel se trouvaient des armes et qui sillonnait la ville pour déclencher des feus un peu partout.

Le 4X4 immatriculé DK 54 55AH sera poursuivit par les forces de l’ordre et immobilisé au niveau de la station Oilibiya, sise au quartier Balacoss.

Les 3 personnes à bord du véhicule à savoir Mbaye Gningue, Ndiouga Dieng et Pape Malick Soumaré seront ainsi arrêtées et accusés de détention d’armes illégales de la 5eme catégorie (03 batte de baseball, une bomme axphyxiale, un coupe-coupe, un poignard).

A la barre, les prévenus ont rejetés en bloc ses accusations dont ils sont victimes et le conducteur Ndiouga Dieng a précisé que le véhicule à vitesse normal contrairement aux déclarations de la police. Les 3 camarades ont également nié être propriétaires des armes trouvés à bord.

Toutefois, le délit de détention illégale d’armes, brandit par le tribunal a été imputé à Malick Noel qui accepte sa culpabilité mais souligne être absent lors de l’interpellation de ses autres camarades.

Ce que l’avocat Moustapha Mbaye a soulevé comme preuve de l’innocence de son client et de la complexité de l’affaire. Il a ainsi déplora : ‘’ détermination politique sur détention politique de jeune sociale’’. Il a exige la libération pure et simple de ses clients qui n’ont commis aucune acte contre nature et se trouvaient dans un état de nécessité de défense, ce qui explique la présence des armes dans le véhicule. ‘’Compte tenu du contexte des élections et de la récurrence des agressions’’, a expliqué l’un des cinq avocats et estime qu’‘’ils ne sont pas des délinquants ou des malfaiteurs associés’’. En somme, il réclame au juge, une ‘’simple peine d’amende assortie de sursis’’.

Le Juge accepte la nécessité défense mais déclare qu’il doit être fait avec des moyens légaux.

Me Alioune Badara Cissé, avocat des prévenus, demandent une restauration de Malick dans sa dignité humaine et appelle à une répétition et restituions du droit. ‘’On ne peut être propriétaire d’un objet déplacé’’ a t-il lancé au juge.

Le pouvoir a voulu détenir le socialiste en période de campagne pour nuire à son parti. Aussi, réclame t-il, un relâchement diligent du prévenu.

Finalement, Malick Noel Seck et ses camarades ont été condamnés à 1 mois avec sursis.


Cheikh Saad Bou SEYE

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 23:02 GAMBIE : Macky SALL félicite Adama BARROW

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET