Saint-Louis: Malick Noël Seck placé en garde à vue au Commissariat central de Sor

Mardi 21 Février 2012 - 07:45

Saint-Louis: Malick Noël Seck placé en garde à vue au Commissariat central de Sor
Moins de quarante jours après été élargi de prison par grâce présidentielle, Malick Noel Seck goutte de nouveau aux rigueurs de la détention carcérale. Et pour cause, le secrétaire général de Convergence socialiste a été placé en garde à vue hier, lundi 20 février, à Saint-Louis. Et cela, à la veille de la venue à Saint-Louis, pour les besoins de la campagne, du candidat à la présidentielle, Ousmane Tanor Dieng du Parti socialiste.

Appelé à déférer à une convocation du commissariat central de Saint-Louis qui aurait mis la main, la veille, sur un véhicule 4X4 contenant des armes notamment des battes de baseball, des bombes à gaz, des machettes et autres matraques, un véhicule appartenant apparemment à Malick Noël Seck, le jeune responsable socialiste a été entendu pendant des heures avant d’être finalement retenu par la police.

De 16 h à 22h, Malick Noel Seck a été de fait soumis aux questions des agents de police dirigés par le commissaire Ibrahima Diop. L’enquête policière qui s’est déroulée sous un va-et-vient incessant, devant le commissariat de Sor, des responsables socialistes de Saint-Louis, avait surtout trait aux armes de diverses natures retrouvées dans la voiture 4X4 saisie par la police et dont Malick Noël Seck a prétendu être le propriétaire.

Au final, le commissaire Ibrahima Diop a décidé, pour les besoins de l’enquête policière sur cette affaire, de garder Malick Noël Seck dans les liens de la détention et de lui «faire passer la nuit» dans son commissariat.
Le jeune responsable socialiste rejoint dans la cellule trois autres jeunes membres du Parti socialiste qui avaient été arrêtés dans le véhicule 4X4 contenant les armes sus mentionnées.

Pour rappel, le véhicule en question supposé appartenir à Malick Noël Seck avait été interpellé, à hauteur de la poste de Sor, par un détachement de la police de Saint-Louis.

Dans le véhicule où des armes auraient été trouvées, il y avait également trois individus qui se réclamaient du Parti socialiste. Il s’agissait des nommés Youga Dieng, Pape Malick Soumaré et Mbaye Gningue, comme l’a précisé le commissaire Ibrahima Diop.

Lequel a indiqué par ailleurs que «c’est au milieu des émeutes d’hier (dimanche-ndlr), à Saint-Louis, que nous avons reçu l’information selon laquelle des jeunes bien armés et véhiculés commettaient des actes de violence à l’aide d’un véhicule 4X4».

Et le commissaire central de Saint-Louis de faire remarquer : «nous avons dépêché un détachement pour voir ce qu’il en était et c’est ainsi que nous avons interpellé, à hauteur de la poste de Sor, un véhicule 4X4 dans le quel se trouvaient trois individus qui se réclament appartenir au Parti socialiste». Qui plus est le chauffeur du véhicule aurait été trouvé en possession… d’un permis de conduire périmé.

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET