Saint-Louis: Mamadou Talla dévoile les contours de la réforme de la Formation professionnelle.

Jeudi 19 Septembre 2013 - 03:41

Saint-Louis: Mamadou Talla dévoile les contours de la réforme de la Formation professionnelle.
Le ministre de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat, a décliné hier mardi, à Saint-Louis, une nouvelle vision du gouvernement en matière de formation professionnelle et d’artisanat. Mamadou Talla a annoncé une généralisation de la formation professionnelle. Une option qui se matérialisera par la construction et l’équipement de six nouveaux lycées professionnels à travers le Sénégal, ainsi que l’érection de sites d’exposition et de commercialisation artisanaux.

C’est à Saint-Louis, lors la première étape de la série de Conseils régionaux qu’il va animer à travers le pays, que le ministre Mamadou Talla a dévoilé quelques pans de ce qu’il a appelé « la grande réforme de la Formation professionnelle. » Celle-ci va se matérialiser par la sortie de terre de six lycées professionnels qui seront implantés à travers le pays. Ces établissements d’enseignement secondaire-professionnel qui vont être implantés en fonction de six zones de développement économique, vont apporter des innovations avec notamment la formation en alternance (école-entreprise), a souligné M. Talla. C’est autour de cette option du gouvernement qu’ont tourné essentiellement les échanges entre le ministre et les acteurs du secteur au cours de ce CRD qui a regroupé les régions de Saint-Louis et de Louga.

« Il faut que la formation professionnelle se généralise », a insisté le ministre qui a annoncé dans la foulée, la construction à Diama, au nord de Saint-Louis, d’un Centre de formation pour le machinisme agricole (CFMA). Le terrain et les financements sont déjà acquis et les constructions vont démarrer incessamment, a révélé M. Talla. D’un coût de 2,6 milliards, le CFMA érigé dans cette zone agricole de la vallée du fleuve, devrait démarrer ses activités de formation en début d’année prochaine.
Centre de formation du machinisme agricole

Le secteur de l’Artisanat est également ciblé. Le domaine va ainsi connaître d’importantes mutations avec « la mise en place de sites d’exposition et de commercialisation artisanaux et de zones pour le développement de l’artisanat. »
Au cours du CRD, les inspecteurs d’Académie de Louga et Saint-Louis ont présenté des rapports sur l’état du secteur dans leurs circonscriptions respectives. Si Saint-Louis connaît un réseau assez étoffé avec sept établissements, rien que pour le public, Louga affiche un retard en structures malgré les potentialités que recèle la région. Toutefois, avec la coopération luxembourgeoise, à travers le projet SEN 024, plusieurs établissements ont bénéficié dans les deux régions, de constructions, rénovations, équipement et renforcement des capacités en formation. Ce qui augure selon les acteurs d’une bonne rentrée des classes.


Cheikh Lamane DIOP
sudonline.sn

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET