Saint-Louis : Oumar Khassimou Dia plaide pour un port maritime international à Saint-Louis et dénonce les conséquences de la brèche sur la langue de barbarie

Vendredi 17 Février 2012 - 07:03

Saint-Louis : Oumar Khassimou Dia plaide pour un port maritime international à Saint-Louis et dénonce les conséquences de la brèche sur la langue de barbarie
Dans la vielle ville ce jeudi, Oumar Khasssim Dia a organisé une caravane qui a sillonné les grandes artères du sulfureux quartier de Gueth Ndar. Ce candidat a déploré les conséquences environnementales inhérentes à l’ouverture, en 2003, de la brèche sur la languie de barbarie et promet d’y apporter un fin, dès son accession à la magistrature suprême.

‘’La mer est en train de remonter et il y a une salinisation des terres. Le maraichage qui se faisait dans la zone de Saint-Louis n’est plus possible. Des villages entiers sont privés d’eau douce(…) Si on ne fait rien, dans 150ans, il n’y aura plus de Saint-Louis. Ce patrimoine mondial de l’humanité va disparaitre sous les eaux’’, a déploré la candidat ''humaniste'', entouré par la population de Gueth Ndar.

En outre, il a insisté sur la sollicitation des compétences locales pour mettre un terme à ce danger qui guette la vielle ville. ‘’Si j’ai la confiance des Sénégalais, a t'il expliqué, mon objectif sera de circonscrire cette brèche, de la sécuriser et d’étudier l’éventualité de mettre à sa place un port maritime international’’ en ajoutant que ‘’cela permettrai, via le fleuve qui sera navigable de transporter des minéraux du Sénégal oriental et des phosphates de Matam vers Saint-Louis afin de les exporter vers les ports extérieurs. Ce port que je mettrai en place permettra de créer des milliers d’emplois pour les Saint-Louisiens’’.

Oumar Khassimou Dia a également fustiger l’exploitation abuses de ressources en mer par les bateaux etrangers et signale à qui veut l’entendre, que ‘’les ressources halieutiques n’appartiennent pas à uniquement à notre génération. Elles appartiennent également à celle futur. Il faut systématiquement arrêter le pillage de nos ressources halieutiques par les bateaux étrangers via des accords de pêche avec les pays développés.

Il a pris, par ailleurs, l’engagement de ‘’soutenir les pêcheurs en mettant en place un fond de soutien à la pêche qui permettra à ces pêcheurs d’avoir des prêts à taux d’intérêt zéro afin d’acquérir des pirogues, entre autres matériels de pêches’’. Un fonds qui va ‘’profiter aux femmes et à tous ceux qui sont dans la transformation des produits de la mer’’, a t-il précisé.

Cheikh Saad Bou SEYE

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET