Saint-Louis du Sénégal - Actualités, Infos et News en direct - NDARINFO

Saint-Louis : Pikine réclame le démarrage de la 2e phase des travaux de restructuration

Après de longues années de lutte, le très populeux quartier de Pikine à Saint-Louis a été restructuré grâce à l’Union Européenne qui a débloqué plus de 2 milliards. Les ayants-droit ont occupé leurs concessions, mais force est de reconnaître que la 2e phase a accusé du retard, ce que fustigent les populations.

Lundi 20 Mars 2017 - 15:47

La cérémonie de remise à 37 attributaires des droits de superficie, présidée par le ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, Diène Farba Sarr, a été une occasion pour le président du comité de pilotage, Babacar Lô, d’exprimer le vœu des populations.

A l’en croire, la non-effectivité de cette 2e phase a causé des problèmes aux populations dans leur vécu quotidien, surtout pour celles qui se trouvent sur les ruelles tertiaires. Il a révélé au ministre que la zone souffre de manque d’eau et d’électricité. Pour lui, l’urgence aujourd’hui, réside dans le démarrage de la 2e partie.

L’adjointe au maire Aida Mbaye Dieng a aussi plaidé dans ce sens, tout en demandant au ministre de ne pas oublier la restructuration et la régulation des quartiers de Diaminar et Guinaw rail.

Pour sa part, le président du comité de pilotage, Babacar Lô, a soulevé les problèmes rencontrés par les habitants, qui ont payé leurs droits de superficie et qui attendent toujours la délivrance de leurs titres. Il s’est dit offusqué de cette situation.

La question de l’assainissement est revenue lors de cette cérémonie. A Pikine, existent des axes drainant des canalisations réservées uniquement aux eaux de pluie, mais il est urgent de doter le quartier de réseaux réservés aux eaux domestiques et aux fosses septiques.

Face aux préoccupations des populations de Pikine, le ministre a souligné avoir reçu des instructions fermes du chef de l’Etat pour achever le projet de restructuration. «Pikine est un quartier à forte densité et représente un électorat important ; alors, un gouvernement qui ne prendra pas en compte vous doléances, risque d’en pâtir», a-t-il rassuré les populations.

«Dans vos doléances, beaucoup de ministères ont été interpellés, ce qui indique la transversalité des missions, mais nous allons les saisir pour que Pikine puisse être dans un cadre de vie décent», a-t-il exprimé.

D’ailleurs, l’amélioration du cadre de vie est un souci majeur du chef de l’Etat, selon Diène Farba Sarr. Le ministre a exprimé son espoir de voir se tenir prochainement à Pikine et dans d’autres quartiers, une telle manifestation car son objectif est d’éradiquer les bidonvilles et d’offrir ainsi aux populations, de meilleures conditions de vie. En effet, le chef de l’Etat met l’accent sur l’obtention des titres de propriété pour tous les Sénégalais en insistant sur la gratuité des frais y afférant.


LERAL


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.