Saint-Louis: Pour leurs dédommagements :Les 350 ex agents de la Sias interpellent Macky Sall

Vendredi 21 Septembre 2012 - 19:15

Saint-Louis: Pour leurs dédommagements :Les 350 ex agents de la Sias interpellent Macky Sall
Les ex agents de la Sias, section de Saint-Louis, 350 au total, sont sortis de leurs réserves. Après avoir attendu en vain leurs indemnités, ils ont tenu hier une assemblée générale où ils n’ont pas manqué de dénoncer des lenteurs. Nonobstant, ils interpellent directement le président de la République Macky Sall pour rentrer définitivement dans leurs fonds afin d’entretenir leurs familles, à quelques semaines de la tabaski et de l’ouverture des classes. « Nous étions 1300 agents en 1995, date de fermeture de la Sias. C’est le Conseil d’Administration qui s’était réuni pour son arrêt, sans avis de licenciement. C’était le plus dur moment de notre vie. Mais nous n’avons pas baissé les bras car c’est un abus de confiance. Nous avions porté la décision en justice et avions eu gain de cause. Nous avions gagné tous les deux procès. Mieux, la Cour de Cassation avait délibéré et on devait être dédommagés. Mais depuis lors, les choses tardent à se concrétiser ». Ces propos sont de Pape Malick Guèye.

Le porte-parole du Collectif des ex agents de la Sias, section de Saint-Louis, rappelle que la fermeture de la Sias était illégale. « Depuis lors, la bataille continue car l’Etat veut nous laisser pour compte. Il avait pris la décision de régler la situation de la Sotrac, de Jean Lefebvre et de la Sias. Mais, nous avons entendu que les travailleurs de l’ex Sotrac et de Jean Lefebvre seront indemnisés incessamment, mais pour nous rien. Nous ne saurons accepter une telle injustice », avertit M. Guèye, précisant que Me Wade avait donné des directives quant au respect des engagements de l’Etat. « Nous pensons que l’Etat étant une continuité, la procédure enclenchée devait être respectée », dira-t-il. Le tableau dressé par le porte-parole du collectif est très sombre. « La situation est alarmante. Actuellement, il y a des familles décimées, des morts, des veufs, des locataires chassés.


L’Etat doit exécuter le plan de réinsertion sociale négocié après la liquidation de la société en 1995, et dont le montant global s’élève à 5 milliards, y compris les primes de risque et de sécurité, les tenues et les bottes. Nous ne pouvons plus continuer à vivre ce calvaire au moment où d’autres citoyens bénéficient des largesses de l’État », dénonce Pape Malick Guèye. Face à cette situation, les ex agents de la Sias interpellent d’abord le maire de Saint-Louis, Cheikh Bamba Dièye, par ailleurs Ministre de la Décentralisation et des Collectivités Locales, qui était venu assister à deux reprises les travailleurs qui étaient en grève de la faim. « Nous interpellons aussi le président Macky Sall. Tous les dossiers sont en cours. Nous avons aussi participé grandement au changement de régime opéré le 25 mars dernier », signalent M. Guèye et compagnie qui promettent de concocter un vaste plan d’actions pour entrer dans leurs fonds.
*
A rappeler que les ex travailleurs de la Sias courent derrière leurs fonds et un plan de réinsertion sociale. Chacun parmi eux devra recevoir la somme de 5 millions de francs Cfa. Chacun a déjà reçu une somme d’1,64 million, payée en deux tranches.

Mamadou SY
(Correspondant à Saint-Louis)

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET