Saint-Louis: Un professeur de lettres vante les mérites du français

Mardi 20 Mars 2012 - 20:10

Saint-Louis: Un professeur de lettres vante les mérites du français
Le professeur de lettres Mamadou Habib Kébé a vanté mardi à Saint-Louis (nord) les mérites de la langue française, dont la maîtrise est indispensable pour comprendre ‘’la pensée européenne‘’ qui, selon lui, a été marquée à ses débuts par la suprématie des auteurs français.

‘’La maîtrise de la langue française est indispensable pour comprendre la pensée européenne qui été marquée à ses débuts par la suprématie des auteurs français‘’, a affirmé M. Kébé, conseiller pédagogique.

Il introduisait une conférence sur ‘’le français, les langues nationales et la Francophonie’’. Cette rencontre était organisée dans le cadre de la Journée internationale de la Francophonie célébrée mardi.

’’Le rationalisme est à la base de la pensée européenne et il est assimilable au cartésianisme, en référence à Descartes, un auteur français’’, a fait valoir M. Kébé.

Il est impossible de comprendre la pensée européenne sans penser par le français, a-t-il dit, estimant que les écrits d’auteurs français comme Blaise Pascal, Jean-Jacques Rousseau et Alexis de Tocqueville ’’constituent les fondements de la démocratie’’.

’’Le français a dominé le monde et a été utilisé pour les premiers traités internationaux durant quatre siècles. Il n’a été associé à l’anglais qu’au 20ème siècle, avec le Traité de Versailles’’, a ajouté M. Kébé.

’’Le français m’a permis d’affiner mon apprentissage de la langue arabe et de mieux maîtriser ma religion’’, a-t-il dit, parlant de sa propre expérience.

’’D’ailleurs, a-t-il soutenu, des auteurs français peuvent se targuer d’avoir à leur compte les meilleurs livres sur l’islam.’’

’’La langue française a été imposée par le colonisateur, mais elle est devenue par la force des choses un patrimoine’’, a affirmé Mamadou Habib Kébé, qui a appelé son auditoire à respecter les langues locales. Il souhaite que les langues nationales soient enseignées dans les écoles, au même titre que le français.

L’ancien député sénégalais, Christian Valentin, modérateur de la conférence, a, dans le sillage de M. Kébé, souligné l’importance de l’enseignement des langues locales dans le système éducatif. ’’L’enfant apprend mieux dans sa langue maternelle que dans n’importe quelle autre’’, a-t-il indiqué, ajoutant que plusieurs études ont démontré cette idée.

APS

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par zoumba le 21/03/2012 06:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LE PROFESSEUR kEBE restera toujours ce qu'il est : grand stratège oral, maître de la langue, des langues, champion de l'exégèse d'un ouvrage littéraire. Moi Pape Samba Sow, écrivain, j'avoue beaucoup lui devoir,pour avoir marché à ses côtés pendant longtemps, observant son rythme. Ensemble nous avons cheminé dans l'ex comité de l'alliance franco-sénégalaise de st-louis qu'il présidait..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 20:50 Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET