Saint-Louis : Vent de discorde entre les artisans

L’artisanat semble rencontrer un certain nombre de difficultés que la disparité des métiers et intérêts ne fait qu’augmenter.
Le monde artisanal se divise en trois parties l’artisanat de production (tailleurs, menuisiers, maçons), l’artisanat de service (coiffeurs, mécaniciens, électriciens, plombiers) et l’artisanat d’art (maroquiniers, sculpteurs, bijoutiers).

Mardi 17 Avril 2012 - 20:20

Saint-Louis : Vent de discorde entre les artisans
Cette large palette entraîne des revendications diverses qui pourtant aboutissent à une même volonté de changement.
Chacun semble penser qu’une réforme structurelle dans les instances dirigeantes est nécessaire pour améliorer les conditions de travail des artisans. « Il n’y a jamais eu de contenu clair et cohérent dans la politique étatique du développement de l’artisanat. Le moment est venu de le considérer comme levier du développement des autres secteurs économiques nationales (agriculture, pêche, industrie, commerce etc.)’’, explique à Ndarinfo, Gora Gaye, le secrétaire général de la Chambre des Métiers de Saint Louis

Par ailleurs, l’importation des produits chinois a entraîné de réelles difficultés pour l’artisanat. Moins chers que la production locale, les consommateurs adoptent ces nouveaux produits quitte à sacrifier des savoirs faire et techniques. Lamine Diop, vice président de la Chambre des métiers de St Louis constate la perte de la technicité en mécanique puisque les réparations ne sont plus issues des connaissances acquises mais remplacées par des moteurs de facture chinoise qui ne nécessite aucun travail.
Ce dernier exige que ces produits soient taxés et que les bénéfices reviennent au corps de métier dont l’extinction est proche si des mesures protectionnistes ne sont pas prises.

La question de la formation est aussi une revendication souvent évoquée par les acteurs de l’artisanat. Pour M Diop, ‘’il y a un manque évident de structure et de moyens dans la formation artisanale qui pourtant pourrait être un bon levier d’emploi pour les jeune’’.

Son constat est le suivant : il y a pour lui un réel problème de crédibilité à laquelle la profession est confrontée car une formation d’excellence créerait un savoir faire de qualité qui permet de donner un réel statut aux artisans. Pour lui, la carte professionnelle est trop souvent donnée sans véritable contrôle et beaucoup d’artisans ne sont pas inscrits et pratiquent dans l’illégalité.

Pur remédier à ces difficultés le secrétaire générale de la Chambre des métiers de Saint-Louis demande que l’artisanat se fonde dans un grand ministère de l’Artisanat, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi alors qu’il est aujourd’hui affilié à l’Industrie et au Commerce.

Pourtant, cette demande n’est pas du goût de tout le monde. Beaucoup d’artisans d’art ne se sentent pas représentés et souhaitent être en lien avec le ministère du Tourisme, première de leurs sources de revenus.
Ainsi, en se promenant dans les rues délaissées du village artisanal de Saint-Louis, on remarque combien ce genre d’initiative est laissé à l’abandon. Ngounda Gadiaga, sculpteur au village exprime son mécontentement vis-à-vis de la gestion du site.

Il considère que la Chambre des métiers privilégie les autres formes d’artisanat et ne se penche pas assez sur leur situation. Il dit même avoir été victime d’intimidation alors qu’il tentait d’informer sur la situation de vétusté et d’abandon du village. « Ils ont fermé ma case pendant près de quatre mois me laissant sans ressources »

Au delà des dissensions internes et de problème de terminologie du secteur, c’est surtout les difficultés rencontrées qui sont au cœur des préoccupations. Tous attendent du nouveau président une plus grande considération et une réelle politique du changement.


Circé SI Stagiaire

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Gora GAYE le 18/04/2012 09:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je vois pas de vent de discorde dans ce qui est dit ici. Il y a juste des opinions diverses sur une question donnée.
Merci de revoir le titre.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 20:50 Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET