Saint-Louis: Vers un modèle de prévention des violences basées sur le genre

Mercredi 24 Octobre 2012 - 07:33

Saint-Louis: Vers un modèle de prévention des violences basées sur le genre
Des chercheurs membres du Groupe d’études et de recherches genre et société de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis lancé un projet dénommé "Violences basées sur le genre : la prévention comme alternative aux périls de sécurité et de justice", dans le but d'arriver à la mise en place d'un modèle de prévention des risques dans ce domaine.

"Ces derniers mois, il y a eu une recrudescence des phénomènes de violences qui s’exercent sur les couches vulnérables, notamment les femmes et les enfants ; il était opportun pour des chercheurs d’initier une réflexion sur la question et envisager de bâtir un modèle de prévention", a expliqué à l'APS Dr Fatou Diop Sall, coordonnatrice du GESTES.

Interrogée mardi à Dakar, en marge des travaux de l’atelier méthodologique relatifs à ce projet, Mme Sall a déclaré que l’objectif pour ces chercheurs, est de "contribuer à la prévention des violences basées sur le genre par la production de connaissances et d’informations et aussi par la création d’un cadre d’interactions entre acteurs, en vue d’élaborer ce modèle de prévention utilisant les technologies de l’information et de la communication, avec une plate-forme Web interactive et participative’’.

Le GESTES travaillera avec d’autres acteurs parties prenantes du projet, comme le Comité national de lutte contre les violences faites aux femmes (CLVF), l’Association des femmes juristes, entre autres, sur la conception et la mise à disposition d’une démarche de prévention par la production de connaissances, a-t-elle relevé.

Ces chercheurs veulent ainsi, après cette rencontre sur la méthodologie, se déployer sur le terrain pour collecter des informations afin de faire un état des lieux de la question des violences au Sénégal.

‘’Ce qui nous intéressera, c’est d’aller vers les questions de fond, voire les facteurs producteurs de la violence dans la société avec tous les acteurs qui seront rassemblés à travers le projet’’, a expliqué Dr Fatou Diop Sall.

L’enquête qui concernera toutes les régions du Sénégal bénéficie du soutien technique et financier du programme Gouvernance Sécurité et Justice du Centre de recherche pour le développement international (CRDI) et va se dérouler sur deux ans. Les acteurs qui seront déployés, travailleront dans les départements avec les points focaux du CLVF, pour élaborer un diagnostic.

L’équipe du projet travaillera à bâtir un modèle de prévention des violences basées sur le genre dénommé ‘’Modèle 3F’’ ''Faggu, Feggu Fitna)'' (se doter des moyens nécessaires pour prévenir les violences).

Une telle approche devrait permettre de déterminer les causes profondes qui permettent de réfléchir et de proposer des solutions durables dans le sens d’une transformation sociale, mais aussi d’offrir un outil d’alerte, d’information et de veille, selon les initiateurs du projet.

Dans ce processus, les agents de l’administration seront impliqués, notamment les agents chargés de la sécurité des citoyens, le secteur de la justice, les collectivités locales entre autres.

En outre, les violences n’étant pas une spécificité féminine, le GESTES s’emploiera à travailler également avec les hommes pour ne pas biaiser l’enquête.

‘’Les hommes seront également des cibles et participeront dans l’équipe de conception d’abord, de collecte ensuite pour arriver à identifier les sources des violences et avoir les solutions appropriées’’, a relevé Dr Sall.

Des universitaires et des chercheurs, dans diverses disciplines (sociologie, droit, science, politique, statistiques…), participent à cette rencontre de deux jours qui sera clôturée mercredi dans l’après-midi.

APS

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET