Saint-Louis du Sénégal, La Nouvelle Orléans : deux villes en miroir (4-7 juin 2012 )

L’EHESS (France), l’Université Cheikh Anta Diop (Sénégal) et Tulane University (USA) présentent Saint-Louis du Sénégal, La Nouvelle Orléans : deux villes en miroir. Pour la première fois, une trentaine d’historiens et anthropologues se réunissent successivement dans les deux villes. La musique constituant une dimension essentielle de la culture des deux villes et un vecteur privilégié de leur influence culturelle mutuelle, réelle ou imaginaire, les deux colloques feront intervenir des musiciens sénégalais et louisianais.

Jeudi 24 Mai 2012 - 08:10

Saint-Louis du Sénégal, La Nouvelle Orléans : deux villes en miroir (4-7 juin 2012 )
Fondées respectivement en 1659 et en 1718 à proximité de l’embouchure des fleuves Sénégal et Mississippi, Saint-Louis et La Nouvelle-Orléans sont deux villes repaires pour le monde atlantique, la diaspora africaine et l’empire français du XVIIe au XXIe siècle. Elles partagent une histoire commune autour de la traite, de l’esclavage, de la colonisation française et de leurs héritages. Il existe ainsi de nombreuses connections et résonances entre l’histoire de ces deux cités portuaires. Bien qu’elles occupent chacune une place singulière au Sénégal, aux États-Unis et au sein de la francophonie, Saint-Louis et La Nouvelle-Orléans n’ont toutefois jamais été étudiées dans une perspective d’histoire comparée et croisée sur la longue durée.

C’est pourquoi l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, l’Université Cheikh Anta Diop et Tulane University se sont réunies de manière inédite pour organiser deux colloques internationaux qui chercheront à mettre en miroir Saint-Louis et La Nouvelle-Orléans pour mieux analyser leur histoire à la fois partagée et distincte. Ville et urbanité ; État, colonie et empire ; citoyenneté et territoire ; traite et esclavage ; métissage et race ; migrations et identités sociales, ethniques et raciales ; musique et transferts culturels, seront autant de thèmes abordés pour mieux comprendre ce qui rapproche mais aussi ce qui sépare les deux cités. Une attention particulière sera portée à la manière dont les discours historiques et mémoriels sur les deux villes, qui se font échos, se sont construits.

Pour la première fois, une trentaine d’historiens et anthropologues se réunissent successivement dans les deux villes. Ce groupe, formé tant de professeurs chevronnés que de doctorants, provient à la fois d’Amérique du Nord, de France et du Sénégal. L’Afrique de l’Ouest francophone, quelque peu laissée à l’écart des réseaux internationaux de coopération scientifique, se trouve ainsi placée au cœur de cette aventure intellectuelle et culturelle. Le format original des deux colloques successifs donnera lieu à la publication de deux ouvrages universitaires collectifs, l’un en français et l’autre en anglais, dans lesquels les auteurs dialogueront véritablement.

La musique constituant une dimension essentielle de la culture des deux villes et un vecteur privilégié de leur influence culturelle mutuelle, réelle ou imaginaire, les deux colloques accorderont une place privilégiée à ce thème et feront intervenir des musiciens sénégalais et louisianais. À Saint-Louis du Sénégal, seront présents deux joueurs de xalam traditionnel, Demma Dia et Yéro Dia, originaires de Njum Waalo, dans le delta intérieur du Sénégal, ainsi que Vieux Mac Faye, guitariste de jazz sénégalais, avec son groupe de sept musiciens, ainsi que Larry Garner, guitariste de blues louisianais. Après des entretiens et des démonstrations musicales lors de la dernière séance du colloque, ils donneront ensemble un concert de clôture dans la soirée du 7 juin 2012.

Les colloques internationaux « Saint-Louis du Sénégal et La Nouvelle-Orléans : Histoire comparée et croisée de deux cités portuaires de part et d’autre de l’Atlantique du XVIIe au XXIe siècle » sont organisés à Saint-Louis du Sénégal (Université Gaston Berger) les 4-7 juin 2012 et à La Nouvelle-Orléans (Tulane University) les 23-25 avril 2013, par Emily Clark (Tulane University), Ibrahima Thioub (Université Cheikh Anta Diop) et Cécile Vidal (EHESS).

Ndarinfo avec Rfi

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 23:02 GAMBIE : Macky SALL félicite Adama BARROW

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET