Saint-Louis : interdiction formelle des « baignades nocturnes » et des boissons alcoolisées sur les plages.

Mercredi 10 Août 2016 - 12:54

Saint-Louis : interdiction formelle des « baignades nocturnes » et des boissons alcoolisées sur les plages.
Dans un communiqué transmis mercredi à Ndarinfo, le Préfet de Saint-Louis Mariama TRAORE, porte à la connaissance des usagers que, pour «  des raisons de sauvegarder de l’ordre public », il est « formellement interdit » toutes les baignades au niveau des plages situées dans le périmètre communal et environnant, en particulier sur la Langue de barbarie et sur les berges du fleuve Sénégal.

Cette mesure concerne la période du lundi 15 août à 19 heures au mardi 16 août  2016, à 10 heures.

La consommation de boissons alcoolisées sur les lieux de baignade est également interdite.

NDARINFO

 

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Ibrahima Khalil le 10/08/2016 23:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une décision vraiment a saluer.Reste à lutter contre les multiples salles de jeux qui se prolifèrent dans notre cher Saint Louis poussant beaucoup d enfant au vol,durant l année scolaire des enfants ont fui les cours pour rester à miser dans les salles..Ne devons nous pas trouver pour nos enfants un environnement saint,des conditions qui puissent les aider à étudier,grandir avec des vertus purement sénégalaise,j allais dire saint louisienne.C'est un phénomène a arrêter le plus vite possible si nous voulons avoir des citoyens modèles et conscients.Imaginons aujourd'hui que les enfants de 10ans auront 20 ans dans 10 ans et si nous les laissons a la merci des salles destructrices et que nous sommes entrain de mener une lutte contre tout ce qui peut nuire à l enfant telle que la mendicité.,le travail des enfants....etc.

Est il aussi grand temps que les populations prennent leur responsabilité à dénoncer tout ce qui gatte l environnement.
Quelqu'un me dit que ces (mini casino) ont leur autorisation de l autorité compétente..Alors finalement à quel saint se vouer ?Un individu à côté gagne de l'argent sous couvert d'une autorisation administrative et au détriment d une enfance qui se veut saine.

2.Posté par Un Citoyen le 11/08/2016 10:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A MESSIEURS LES AUTORITES DE LA VILLE,
Il y a trop de tapage nocturne sur l'Avenue du Général de Gaulle,près de l'ancienne boulangerie IBA BOYE.
On y trouve des malades mentaux,et surtout des jeunes drogués et alcooliques qui se regroupent pour venir manger à des heures tardives,pendant que les riverains dorment.
Il y a parfois des bagarres.
IL FAUT AGIR.TROP C'EST TROP.

3.Posté par Zack le 13/08/2016 11:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand on n'a pas vécu sa jeunesse, on se braque sur les jeunes. Un adulte doit expliquer au lieu d'interdire. Les jeunes sont capables de comprendre où se trouve le danger si de bons professionnels les accompagnent. Cette décision du Préfet est une fuite en avant qui contribuera à retarder l'épanouissement de cette population jeune. VOUS N'ÊTES PAS PLUS SENEGALAIS et SAINT-LOUISIEN QUE D'AUTRES. Je me vante toujours de n'avoir JAMAIS appris à nager. Je suis né à Guët Ndar. Les adultes qui m'ont éduqué ne connaissaient pas l'interdit. Ils expliquaient et laissaient une part de risque. Ils nous laissaient organiser des soirées qu'ils nous payaient et nous engueulaient quand on rentrait au petit matin et se couchaient avant de profiter de l'heure matinale pour faire nos prières. C'était ça Saint-Louis. Mais je vois que des esprits "malveillants" habitent cette ville. ON Y INTERDIT. Sous prétexte de respect de la religion, on refuse de RESPECTER le règlement intérieur d'un établissement scolaire catholique qui demande aux élèves de s'afficher avec des tenues uniformes. Un Djihadisme rampant s'installe à Saint-Louis. Ceci n'est rien d'autre qu'une mes-éducation, une absence totale de culture et de connaissance historique des traditions de cette ville. Nous réclamons des EDUCATEURS COMPETENTS capables d'expliquer comment l'interdit est une faiblesse d'autres personnes qui croient éduquer mais qui ne font que participer à faire disparaître notre culture. Demandez à n'importe quel enfant de cette ville comment il traduit BONJOUR en OUOLOF, il vous répondra ASSALAMOU ALLEYKOUM. MÊME notre langue OUOLOF est en train de disparaître avec la complicité des mêmes qui INTERDISENT. Daim rekk ...

4.Posté par paracétamol le 14/08/2016 12:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
merci et bravo Zack

5.Posté par Bouba Diop le 14/08/2016 16:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui Zack bravo, magnifique coup de gueule d'un jeune Saint-Louisien cultivé, intelligent et pertinent dans ses arguments! Cela fait plaisir à lire, merci à toi

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET