Saint-Louis : le mouton, « intouchable ».

Mercredi 16 Septembre 2015 - 16:02

À moins de 10 jours de la célébration de l’Eid El Kebir, les prix du mouton flambent dans les foirails de la ville. Malgré le rush annoncé par les autorités et l’ouverture des frontières entre le Sénégal et le Mali pour faciliter le passage de milliers de bêtes en attente, aucune baisse n’a été ressentie par le citoyen au revenu moyen. En effet, à Darou, il faut en moyenne 70.000 FCFA pour s’offrir mouton acceptable.

L’arrivée en masse des « téfanké », intermédiaires les vendeurs de mouton et les clients risquent d’aggraver la situation. Ce business de négociateurs interposés est un phénomène en expansion du fait des profits juteux qu’il génère.
Aujourd’hui, la situation suscite des inquiétudes. Sur les 28.000 têtes prévues, seules moins de 4.000 sont présentes dans la ville, éparpillées dans différents coins.

Toutefois, le chef du service départemental de l’élevage soutient que « les mesures prises par l’État pour la Tabaski 2015 peuvent rassurer les populations. Il n’y aura pas de pénurie de moutons durant la fête  et il y en aura également pour toutes les bourses » a rassuré D. Diémé.

NDARINFO:COM

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET