Saint-Louis : les autorités sanitaires invitées à préserver les acquis sur la tuberculose

Dimanche 26 Mai 2013 - 17:43

Saint-Louis : les autorités sanitaires invitées à préserver les acquis sur la tuberculose
Le chargé de la planification du Programme national de lutte contre la tuberculose (PNT), Amadou Djiguel, a invité dimanche le district sanitaire et la région médicale de Saint-Louis à préserver les acquis obtenus dans le cadre de sensibilisation des populations sur la tuberculose.

‘’En deux jours seulement, nous avons pu sensibiliser et faire dépister de la tuberculose 230 personnes, dont huit cas jugés suspects’’, a expliqué M. Djiguel, lors d’une rencontre avec la presse pour tirer le bilan de la participation du PNT aux activités de Saint-Louis jazz 2013.

La Division de lutte contre le sida et les IST (DLSI), en collaboration avec le District sanitaire de Saint-Louis, est en partenariat avec les responsables du festival de jazz depuis 2006 pour la promotion d’activités de conseil dépistage volontaire (CDV) auprès des populations.

Le thème développé cette année est : ‘’Renforcement du partenariat et de l’intégration entre les programmes sida, tuberculose, paludisme et santé de la reproduction pour l’atteinte des OMD 4, 5 et 6’’.

Selon Amadou Djiguel, l’intégration permet de fédérer les ressources allouées au système de santé au bénéfice des populations. C’est pourquoi, a-t-il confié, le PNT est venu avec une unité de radio-numérique qui a permis à la population de tousseurs chroniques de se faire dépister de la tuberculose.

‘’Nous en avons dépisté 230 dont huit cas jugés suspects, mais nous allons continuer à analyser ces résultats et les rapporter au district sanitaire pour aviser s’il s’agit de tuberculose ou pas’’, a-t-il précisé.

M. Djiguel a relevé qu’en termes de communication, le PNT pense avoir livré assez de messages aux populations pour mieux combattre la maladie. C’est la première fois, a-t-il rappelé, que cette unité se déplace pour aller vers les populations.

‘’Avant, on attendait les populations dans les structures de santé, mais aujourd’hui, nous allons vers elles et permettons aux tousseurs chroniques de se faire dépister de la tuberculose’’ a expliqué le chargé de la communication du PNT.

Il a précisé, qu’en son temps, l'opération de dépistage de la tuberculose était passive, mais aujourd’hui, avec l’avènement de la radio-numérique, elle est devenue active, voir proactive en anticipant les mauvais comportements des personnes atteintes.

APS

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET