Saint-Louis : les libéraux commentent leur défaite à la présidentielle

Dimanche 15 Avril 2012 - 21:50

Saint-Louis : les libéraux commentent leur défaite à la présidentielle
Plusieurs facteurs expliquent la défaite du candidat Abdoulaye Wade lors de l’élection présidentielle, ont déclaré durant le week-end des militants du Parti démocratique sénégalais (PDS) à Saint-Louis (nord).

Ces responsables libéraux, dont l’ancien ministre d’Etat Ousmane Ngom, s’étaient réunis en session d’investiture à la Chambre de commerce régionale, pour préparer les élections législatives du 1er juillet prochain.

Des intervenants ont constaté le manque d’unité au sein des libéraux dont les militants s’identifient beaucoup plus à leurs leaders locaux qu’au Secrétaire général national, Me Wade qui a perdu le pouvoir le 25 mars dernier devant son ancien Premier ministre Macky Sall.

En raison des tiraillements entre responsables libéraux, par militants interposés, les relations conflictuelles n’ont pas favorisé la coordination des actions en faveur du candidat sortant.

‘’Au lieu d’œuvrer dans l’unité pour le triomphe du candidat de la coalition des FAL 2012, les militants se sont illustrés dans la bataille de leadership pour le contrôle du parti libéral’’, ont soutenu des intervenants déplorant un manque d’unité qui a favorisé l’ancienne opposition.

Sur place, d’autres voix libérales ont soutenu que leur défaite s’est dessinée depuis les élections locales de 2009, avec la perte du contrôle de la mairie de Saint-Louis, perçue comme "un instrument de politique".

‘’Au lieu de nous réorganiser et de trouver une solution aux causes de cette défaite due également au manque d’unité des leaders, certains ont continué à entretenir l’adversité au sein du PDS’’, a dit Ousmane Wade.

M. Wade a signalé que ‘’partout où le PDS s’est uni derrière un seul leader comme à Ziguinchor et Dagana, il a gagné, mais il a perdu là où les leaders étaient divisés comme à Saint-Louis, Thiès, etc.’’.

Le décalage entre les responsables politiques au sommet avec la base est aussi décrié par des intervenants qui ont déploré durant l’avènement du PDS au pouvoir, l’absence de rencontres des instances de base à Saint-Louis.

Le secrétaire général national du mouvement "Baïla mobilise pour Wade" (BMW), Djibril Sakho, a réaffirmé son encrage au PDS et leur position derrière l’ex-président Wade.

M. Sakho a affirmé que plusieurs autres responsables de leur mouvement en sont restés fidèles comme lui, refusant de suivre son fondateur, Baïla Wane qui a choisi de rejoindre "son ami" Macky Sall, le président élu.

APS

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET