Saint-Louis du Sénégal - Actualités, Infos et News en direct - NDARINFO

Saint-Louis : ouverture d’un atelier de renforcement de capacités au profit des acteurs culturels ( vidéo)

L'adjointe au maire de Saint-Louis, Mme Aida Mbaye DIENG a présidé, ce matin, l’ouverture d’un atelier de renforcement de capacités au profit d’acteurs culturels de la ville. Durant quatre jours ( du 11 au 14), des sessions de formation sur la gestion de projets culturels, la recherche de financements, l’élaboration de plan d’affaires et de business plan seront dispensés Acteurs culturels.

Lundi 11 Septembre 2017 - 12:37

Artistes musiciens, écrivains, plasticiens, rappeurs, comédiens, chorégraphes, responsables d’associations, organisateurs d’événements culturels de la ville prennent part à ce séminaire animé par le Cabinet d’expertise du  Groupement d’Ingénierie et de Conseil pour l’Entrepreneuriat culturel (GIPEC).

L’organisation de cette formation au bénéfice de près d’une quarantaine de personnes, s’est faite, grâce à la mise à la mise disposition à la Commune du Fonds de dotation destiné à la promotion des activités culturelles.

L’adjointe au maire de Saint-Louis a salué cette participation de l’État en l’invitant à renforcer davantage le soutien alloué aux collectivités locales.

« La culture est la base du développement. Elle un facteur d’émergence », a-t-elle dit en réitérant l’engagement de la municipalité à accompagner les artistes et créateurs de Saint-Louis

« Le maire Mansour FAYE est conscient de l’importance de la culture et des défis que ce secteur doit relever. C’est pour cela qu’il s’est engagé depuis son élection à soutenir les promoteurs de la culture », a renseigné l’élue.

En magnifiant la pertinence de l’atelier et volontarisme de Moustaph NDIAYE, le directeur du centre du centre culturel régional, Mme DIENG a  fait part de la détermination de l’équipe municipale à œuvre pour que « Saint-Louis devienne la capitale culturelle de l’Afrique ».

NDARINFO.COM

 


Commentez maintenant

1.Posté par Mayday le 12/09/2017 11:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A quoi bon de renforcer les capacités de cette gangrène de la société sénégalaise?
Leur définition de la culture est tellement erronée qu'ils passent complètement à côté de la plaque.Ils feignent d'oublier qu'il n'y a qu'une culture qui vaille pour une population à 98% musulmane; LA CULTURE ISLAMIQUE, celle-ci a l'avantage d'être:
- Compléte ; on n'y rajoute rien ( bida interdit car conduit à l'égarement)
- Parfaite; applicable en tout lieu et en tout temps Tout le reste n'est que l'oeuvre du diable.
Quelqu'un disait à juste titre : le danger c'est d'aller là où Allah, SWT, interdit d'aller.
La culture s'entend; le rapport avec le Créateur, avec ses créatures et avec son environnement, tout cà est pris en charge par l'Islam. Nous avons le "Sujet" et surtout "le Corrigé", plus de divagation intellectuelle . Nous devons être la génération du concret.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.