Saint-Louis : vers l'installation d'un incubateur Tic dans la région nord (expert).

Le coup d'envoi de la première édition du Tekki 48 a été donné, vendredi, dans une salle comble de l'Amphi B de l'Université Gaston Berger. Les différents acteurs, partenaires et autorités administratives ont salué, à l'unanimité, la pertinence d'une initiative riche en opportunités pour les jeunes entrepreneurs.

Vendredi 29 Novembre 2013 - 22:09

« Le concept de cet événement colle parfaitement avec la dynamique dans laquelle l'Ugb s'est inscrite. Notre institution se soucie beaucoup de la qualité de ses produits et met en œuvre plusieurs actions pour faciliter leur insertion dans le milieu socio-économique », a déclaré, vendredi, le professeur Moussa.

« Nos produits bénéficient d'une culture multidisciplinaire qui leur donne la possibilité d'utiliser les tics dans l'agriculture et les autres secteurs de développement de la région », a-t-il ajouté en révélant que l'Ugb ambitionne d'insérer la démarche entrepreneuriale dans son corpus pédagogique, conformément à sa vision pédagogique.

M. Lo, directeur de l'UFR des Sciences Appliquées et de Technologies(Sat) souligne que cette volonté d'être au service de la communauté est l'esprit du Tekki 48 et c'est pour cela qu'elle force l'adhésion et la satisfaction du temple de Sanar.

Le directeur général de Ctic Dakar, Omar Cissé, a précisé que le choix de Saint-Louis pour abriter le Tekki 48 n'est pas fortuit. « Depuis le début, nous avons cru aux nombreuses potentialités de la région qui regorge de plusieurs secteurs à forts potentiels économiques. C'est une terre d'innovations qui a beaucoup de ressources. Nous avions entamé la matérialisation de notre projet par la start-up weekend qui a été un grand succès », note M. Cissé.

« Notre ambition est d'accompagner l'entrepreneuriat en favorisant l'éclosion des initiatives nouvelles dans tous les domaines », a précisé M. Cissé qui salue l'engagement de l'Université et de ses partenaires respectifs à donner un succès éclatant à cet événement.

Il a par ailleurs annoncé l'installation prochaine d'incubateurs Tics dans les régions de Saint-Louis, Thiès et Ziguinchor, et ce, pour de matérialiser un souhait du président Macky Sall.

La Commune de Saint-Louis s'est dit heureuse d'accompagner cet événement et Mme Aida Mbaye Dieng, adjointe au maire, a fait part de la satisfaction de la ville d'accueillir le Tekki 48. Elle a insisté, en outre, sur les nombreuses opportunités que cette initiative pourrait offrir à la jeunesse saint-louisienne.

Enfin, Tayib Fall, le directeur de Jokko Labs Saint-Louis a fait part de la volonté de cette structure de faire de Saint-Louis une vraie destination technologie d'ici 2025. Pour lui, cette projection ambitieuse, déclinée à travers le projet Ndar Numérique et élaborée par le centre de Calcul Ousmane Seck de l'UGB, partage l'esprit et les objectifs du Tekki 48.

M. Fall a indiqué que Jokko Labs, qui vient juste de créer un espace de Co-working dans le faubourg de Sor, vise à offrir à la communauté TIC de Saint-Louis un lieu de partages et d'émulations pour booster l'innovation technologique.

Ndarinfo.com

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET