Sambou Ndiaye, enseignant à l‘UGB : «La décentralisation ne doit pas obéir à un agenda politique»

La rencontre organisée par le Groupe de recherches et de réalisations pour le développement rural (Grdr) de l’Université Gaston Berger (Ugb) de Saint-Louis a donné l’occasion au Professeur Sambou Ndiaye, chef du département de Sociologie de la dite institution, de jeter un faisceau de lumière sur l’Acte III de la décentralisation.

Samedi 3 Mai 2014 - 11:57

Sambou Ndiaye, enseignant à l‘UGB : «La décentralisation ne doit pas obéir à un agenda politique»
La décentralisation doit être soumise à un processus et non à un agenda politique, a estimé, hier, le Professeur Sambou Ndiaye, chef du département de Sociologie de l’Université Gaston Berger (Ugb) de Saint-Louis, soulignant que l’Acte III de la décentralisation »est une solution réelle pour parachever une telle œuvre ». Il était interpellé par la presse sur l’Acte 3 de la décentralisation, en marge d’un forum sous-régional sur ‘’les dynamiques de développement local en Afrique de l’Ouest, le bassin du fleuve Sénégal : centres et périphéries’’. ‘’La décentralisation est bloquée au Sénégal mais l’Acte III est une réelle solution’’, a dit le Professeur Ndiaye, notant que ‘’le leadership qu’on attendait des collectivités locales n’est pas entamée et que les potentialités des collectivités locales n’ont pas été favorisées’’. Il a indiqué »l’Etat a transféré des responsabilités mais pas des moyens et on n’a pas organisé les potentialités des territoires ». Ainsi, a-t-il noté, la question du financement de l’économie locale reste entière de même que celle de l’autonomie des collectivités locales.
Survivances coloniales
Selon lui, ‘’le Sénégal est très avancé dans la décentralisation mais le Mali nous devance sur certains axes et la question de l’aménagement équilibré des territoires et sa cohérence ne sont pas réglées’’. Ce forum qui regroupe environ 50 experts, maires et autres acteurs sociaux sera l’occasion de ‘’revisiter l’Acte III de la décentralisation en démontrant à l’Etat que si nous prenons le temps de bien réfléchir, on pourra faire une reforme institutionnelle majeure », a expliqué le Professeur Ndiaye. Dans le domaine agricole, le positionnement de ce secteur vers l’économie durable ainsi que la question de l’agro-business face aux exploitations familiales sera abordée, a t-il souligné, sans oublier l’énigme des frontières entre les pays. Il a indiqué que dans certaines localités, les frontières laissées par le colonisateur sont ignorées par les populations qui se référent à d’autres critères sociologiques. Il en est ainsi des Soninké qui font fi des limites géographiques entre le Sénégal et le Mali. Les participants au forum viennent de neuf pays dont le Mali, la Mauritanie, la Guinée, le Sénégal.
Ousseynou DIOP

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Lynx le 04/05/2014 09:37 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Acte 3 de la décentralisation :Le président de la République du SENEGAL est né en 1962 ! C''est édifiant .......

2.Posté par Lynx le 04/05/2014 09:37 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Acte 3 de la décentralisation :Le président de la République du SENEGAL est né en 1962 ! C''''est édifiant .......

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET