Secrétariat général du PS: notant des "irrégularités", Aïssata Tall Sall crache ses vérités

Mercredi 28 Mai 2014 - 09:20

Pour la course au secrétariat général du Parti Socialiste (PS), entre Ousmane Tanor Dieng et Aïssata Tall Sall, le décompte des voix a commencé depuis la semaine dernière. A Guédiawaye et Tivaoune où on parle de 119 voix à l’actif du secrétaire général sortant contre 11 seulement pour la mairesse de Podor. L’opinion doit être alertée, semble dire la députée qui indique : « Si à Yéne et à Mbour aucune remarque particulière ne peut être faite. Il en est autrement à Guédiawaye, Golf Sud.


Car, regrette-t-elle, « à l’examen des quelques résultats obtenus les 24 et 25 mai, des irrégularités, manquements et autres curiosités ont émaillé le déroulement des opérations », charge l’adversaire d’Ousmane Tanor Dieng au poste de secrétaire général du Parti Socialiste (PS). Ce sont en ces termes qu’ annonçait la couleur Aïssata Tall Sall en conférence de presse cet après-midi. Ce, pour dire que les opérations de vote démarré dans les différentes coordinations socialistes du Sénégal ne se déroulent avec la transparence et le respect des règles qu’elle voudrait.


« Le secret du vote a été outrancièrement violé ». Pis, « il existe des coordinations où le processus a été entaché parce que les listes des CA », «collège électoral », « n’ont pas été produites d’où l’impossibilité d’identifier de façon irréfutable l’électeur. Dans d’autres encore, le candidat que je suis s’est vu attribué un représentant qu’il ne s’est jamais choisi, qu’il n’a jamais mandaté et qu’il ne connait même pas. Le plus curieux, dans la 15èmecoordination de Golf Sud, 202 membres ont voté alors que toutes les structures de base sont dirigées par une CA de 200 membres ».


Pour l’heure la mairesse de Podor qui s'interroge "d’où viennent ses deux membres supplémentaires à Golf Sud" en se demandant s’il s’agit de méconnaissance des règles ou d’actes délibérés », ne manque pas d’en appeler au Bureau Politique (BP), plus précisément à la Commission nationale de Pilotage des Renouvellements » du PS qu’elle entend même saisir, « afin qu’il soit rappelé aux coordinations restant à voter que le processus doit être crédibilisé et crédible ».


« Un vote au rabais ne saurait servir les intérêts de notre parti », tonne Aïssata Tall Sall qui dit qu’ « en aucun cas, sa candidature ne saurait être un faire-valoir de légitimation d’un processus irrégulier ». En ce sens, lâche-t-elle, il s’agit d’ « un objectif qui vaut tous les combats et même toutes sacrifices, ceux présents comme ceux à venir ». Loin de s’être déclarée vaincue, la mairesse de Podor compte récolter au moins 51 % sur les 138 coordinations qui engrangent chacune 200 membres. « Quand on va en compétition, c’est dans l’espoir de gagner, j’escompte la moitié plus un ». Ceci, avant d’évoquer même le cas de la prochaine présidentielle.
«Dans nos textes, le Secrétaire général du parti n’est pas forcément le candidat à l’élection présidentielle, nous devons toujours le choisir aux termes de primaires,… ».


Une candidature d’Aïssata Tall Sall au rendez-vous de 2017 serait tout sauf une surprise.


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET