Sénégal- Burkina : étude comparative de la lutte contre le paludisme .

La lutte contre le paludisme est beaucoup plus financée au Sénégal qu'au Burkina Faso qui, en revanche, enregistre des résultats meilleurs que ceux obtenus par le ministère sénégalais de la Santé et de l'Action sociale, a signalé samedi l’universitaire Sara Ndiaye, dans une thèse de doctorat de sociologie soutenue à l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis (Nord).

Lundi 10 Décembre 2012 - 09:27

Sénégal- Burkina : étude comparative de la lutte contre le paludisme .
''En termes de stabilité et de régularité dans le financement par les partenaires, comme le Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme, le Sénégal est en avance sur le Burkina Faso qui, par contre, obtient les meilleurs résultats avec son Centre national de la recherche et de la formation sur le paludisme [...]'', a dit M. Ndiaye dans sa thèse intitulée : ''Analyse des performances des districts sanitaires de Nongr-Massom (Burkina Faso) et de Touba (Sénégal) face à l’endémie du paludisme''.

Interrogé par l'APS en marge de la soutenance, il a expliqué le choix de son thème de recherche par le fait que ''le paludisme est resté pendant des décennies un problème majeur de santé publique, un problème dont on connait les moyens de lutte, sans qu'il soit possible d'utiliser les insecticides de façon extensive''.

Au Sénégal, le Code de l’environnement interdit l’usage extensif des insecticides et l'une des rares solutions, c'est la pulvérisation intra-domiciliaire, a expliqué M. Ndiaye.

Il a salué la maîtrise, par le personnel de santé au Sénégal, des tests de diagnostic rapide (TDR) du paludisme et du traitement de la maladie. Les TDR permettent de déceler rapidement la maladie, qui est souvent confondue avec d’autres pathologies, selon Sara Ndiaye.

''La lutte contre le paludisme est une entreprise séculaire, érigée en priorité internationale, nationale et communautaire dans ces derniéres années. Et pourtant, la maladie persiste avec une ampleur et une gravité préoccupantes, surtout en Afrique subsaharienne'', a-t-il signalé dans un résumé de sa thèse.

Dans une approche comparative, Sara Ndiaye étudie les conditions de l’endémisation du paludisme, qui sont médicales, socioéconomiques, sociodémographiques, environnementales et comportementales, selon lui.

Cela fait du paludisme ''un fait social'' devant être l'objet d'une attention particulière, surtout dans ''l’offre de santé antipaludique'' dans les districts sanitaires de Nongr-Massom et de Touba, a-t-il souligné.

Les résultats de ces deux districts sanitaires en matière de lutte contre le paludisme montrent que ''l’incidence du paludisme y est élevée'', a-t-il dit, ajoutant que ''les districts sanitaires sont dépourvus de moyens pour endiguer les facteurs de risques liés aux comportements et à l’environnement''.

M. Ndiaye soutient que ''le système de santé de district ne garantit pas l’équité et la disponibilité de l’offre de santé antipaludique''.

Il fait état, dans sa thèse, de ''la sous-utilisation de la participation communautaire'' dans la lutte contre le paludisme. Aussi constate-t-il que les fonctions curative et préventive sont plus développées que celles de la promotion et de la recherche épidémiologique.

Le jury, présidé par le professeur Boubacar Ly, a décerné la mention ''Très honorable'' à Sara Ndiaye.


Cet article a été lu plus de 605 fois



Commentez maintenant

1.Posté par sara le 10/12/2012 17:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chers tous,
Pour me permettre de partager davantage cette réflexion, je vous prie de le manifester en commentaire, nous collaborerons.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés. Ndarinfo.com milite en faveur d'un débat citoyen constructif au service de Saint-Louis du Sénégal.


Recherche SUR NDARINFO


Facebook
Twitter
Google+
Newsletter
Pinterest
Instagram
YouTube








Infos People

Un cameraman en mode « dagalé ». Qui est ce ?

Un boulot de braves que seul un brave sait faire. Personne ne pourra comprendre le sacrifice qu’un...

Miss Saint-Louis formelle : « Il n ya aucune liaison amoureuse entre Niankou Sembene et moi »

Miss Saint-Louis 2014 a fait une sortie au vitriole, hier, pour couper aux court aux rumeurs qui...

HUMOUR: les présidents Macky Sall et Abdou Diouf défilent sur la Place Faidherbe

Baye Diarra et Djiby Sèye créent la grande surprise au défilé de ce 4 avril 2014 en incarnant les...




Dernières actualités à la Une

Actualités

Société

Education

Culture

International

Science

Facebook | © icondock.com
Twitter | © icondock.com
Google+ | © icondock.com
Mobile | © icondock.com
YouTube | © icondock.com

télécharger notre extension