Sénégal : La politique et d’autres sujets mis en exergue

Jeudi 30 Janvier 2014 - 08:07

Des sujets ayant trait à la politique dominent la Une de l’essentiel de la presse sénégalaise parvenue jeudi à APA, qui passe aussi en revue d’autres sujets comme l’économie et les biens mal acquis.

« Macky Sall sous pression », titre le journal L’As, soulignant que d’influents membres de l’Alliance pour la République (APR), le parti présidentiel, réclament un septennat à la place du quinquennat.

« Après deux ans au pouvoir, Macky fâche sa jeunesse », écrit La Tribune à sa Une.

Dans Le Populaire, Mamadou Lamine Massaly du parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) soutient : « Serigne Mbacké Ndiaye (porte-parole d’Abdoulaye Wade) est un courtier politique ».

« Massaly porte plainte et exige l’exclusion de Serigne Mbacké Ndiaye du Pds », titre Walfadjri, soulignant que le premier accuse le second d’avoir usurpé le titre de coordonnateur du parti dans le département de Thiès.

« Le ministre Mansour Sy (Travail et Fonction Publique) vire le porte-parole de Bokk Gis-Gis (opposition) de son cabinet », informe L’As.

Le Soleil revient sur le sommet du NEPAD tenu hier à Addis Abeba et titre : « Macky Sall pour une mobilisation des ressources domestiques ». Ce journal fait état de 16 projets en vue pour relever le défi de la croissance africaine.

« Les femmes restent encore tributaires de l’économie informelle », estime le Pm Aminata Touré dans Le Soleil.

Dans Le Populaire, le ministre du Budget, Mouhamadou Makhtar Cissé clôt le débat sur le pilotage institutionnel du Plan Sénégal émergent (PSE) et note que « le ministère de l’Economie est le seul ministère habileté à piloter la politique économique de l’Etat ».

Sur la traque des biens mal acquis, Le Populaire écrit : « Quand le Ps (parti socialiste, majorité présidentielle) canarde la mafia des Wade et leur égérie ». Dans ce journal, Tanor Dieng et ses camarades estiment qu’il reste à « saisir des cerveaux, des chefs d’orchestre de cette mafia » et que cette « entreprise de haute délinquance d’Etat avait donc une égérie ».

« Affaire Aïda Ndiongue : Le Ps veut les cerveaux de la mafia Pds », écrit le journal EnQuête à sa Une.

Afriscoop

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET