Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine défend le droit des Palestiniens à la terre

Dimanche 4 Janvier 2015 - 08:33

Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, le porte-parole du khalife général des tidjanes, a pris fait et cause pour le peuple palestinien, en défendant surtout son "droit à la terre", lors de la cérémonie officielle du Gamou de Tivaouane (ouest), samedi.

S’exprimant en wolof, au nom du khalife Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy Al Makhtoum, il a plaidé pour le respect, par la communauté internationale, du droit du peuple palestinien à la terre.

Lors de la cérémonie officielle du Maouloud de Tivaouane, Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine a aussi préconisé "la conquête du savoir" par les jeunes.

"Les études, ça ne prend pas trop de temps. C’est peut-être l’analphabétisme qui dure longtemps", a-t-il encore dit.

Les chefs religieux ne doivent pas vivre aux crochets de leurs disciples, a laissé entendre le porte-parole du khalife général des tidjanes. "Personne ne doit vivre de la religion. La religion est une marchandise de Dieu", a-t-il affirmé.

Dans la nuit de samedi à dimanche, les descendants d'El Hadj Malick Sy (1855-1922) vont, comme de nombreux foyers musulmans du Sénégal, commémorer la naissance du prophète Mohamed. Pour eux, c'est le troisième Maouloud sous le califat de Cheikh Ahmed Tidiane Sy Al Maktoum.

La tidjania est une confrérie musulmane fondée par Sidi Ahmed Al Tidjani, qui naquit en 1737 en Algérie et fut rappelé à Dieu en 1815, à Fès, au Maroc. Elle doit son essor en Afrique occidentale à El Hadj Omar Tall (1794-1864) surtout.

Au Sénégal, le mérite de la propagation de l'ordre revient aussi à El Hadj Malick Sy (1855-1922), qui naquit près de Dagana, dans l'actuelle région de Saint-Louis (nord).

En 1902, El Hadj Malick Sy se fixa définitivement à Tivaouane, qui devint, sous son impulsion, un centre d'enseignement et de culture islamiques, où il organisa la première édition du Maouloud.

Rappelé à Dieu en 1922, son fils Ababacar Sy assura le califat. Puis, Mansour Sy, le frère cadet de ce dernier, prit le relais en 1957, mais il mourut quatre jours après son accession aux fonctions de khalife. El Hadji Abdoul Aziz Sy Dabakh (1904-1997) assura sa succession, pour une période de 40 ans, à partir de 1957.

Il fut remplacé par Serigne Mansour Sy Borom Daradji (le maître de l'école coranique, en wolof), qui décéda le 8 décembre 2012 à Paris (France). Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy Al Makhtoum est depuis lors le khalife des tidjanes.

APS


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET