Seulement 25% des Saint-Louisiens sont branchés sur un réseau classique d’égouts(étude)

Jeudi 30 Août 2012 - 08:01

Seulement 25% des Saint-Louisiens sont branchés sur un réseau classique d’égouts(étude)
Seulement 25% des Saint-Louisiens (essentiellement les habitants de l’île) sont branchés sur un réseau classique d’égouts, dans lequel les eaux usées sont acheminées vers une station de traitement, indique une étude faite sur le niveau d'insalubrité des quartiers de la ville.

Dans certains quartiers inondables, aucune famille n’est branchée sur le réseau. Ils utilisent un système d’assainissement autonome qui implique que les habitants disposent d’une fosse septique, qui doit être vidée régulièrement. Officiellement ces fosses doivent être vidangées dans la station de traitement des eaux usées. Le prix d’une vidange de fosse peut monter jusqu’à 30€. Ce qui pour une famille modeste de Saint-Louis est quasiment impayable.

Il existe, parallèlement au réseau officiel, des vidangeurs clandestins qui déversent les eaux usées directement dans le fleuve Sénégal ou dans des terrains inhabités. Par ailleurs, même les 25% raccordés au réseau souffrent de la mauvaise évacuation des eaux usées car la station de traitement « mère » est usée et défectueuse.

Ndarinfo.com

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Claude Prelorenzo le 30/08/2012 15:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je crois que vous mélangez deux problèmes, celui des inondations et celui des eaux usées.
Le inondations posent le problème des constructions (en particulier Pikine) en site inondable, celui de l'entretien des routes, en particulier en sable, qui retenant les eaux de pluie, créent des situations désastreuses sur le plan de la circulation et celui de l'hygiène (les eaux stagnent longtemps car le sol ne peut les absorber). Le site lagunaire n'est guère propice au développement urbain. Ainsi à Sor et surtout à Ndiolofène, la sur densification immobilière et démographique est en train de faire disparaître tout le couvert végétal de ce qui fut autrefois le verger de Saint-Louis. Rr le couvert est un régulateur de l'écoulement des eaux. C'est là un problème d'autorité municipale (permis de construire, répression des abus, interdiction de couper les arbres ...).
La question des eaux est toute autre. Paradoxalement le système généralisé des fosses (pas très septiques cependant) épargne une partie des eaux à évacuer. D'ailleurs eaux ménagères et eaux de ruissellement ne peuvent être associés dans le même conduit. Je suis partisan d'arrêter la construction du réseau de tout à l'égout. Les fosses sont un système commode et peu coûteux (contrairement à ce que laisse entendre l'article) car il ne fait pas peser sur les services municipaux et sur les impôts l'entretien (nécessairement coûteux en pays de sable et d'habitude de'évacuer le maximum d'éléments solides, déchets, de poissons, etc... Je ne suis pas persuadé que dans l'état actuel des services municipaux, les Dakarois soient satisfaits des débordements pestilentiels et récurants des égouts, sans parler de la prolifération des rats. Les vidages irréguliers doivent trouver une solution par le contrôle des sociétés habilités (carnet d'opérations vérifiées et sanctionnés).

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 23:02 GAMBIE : Macky SALL félicite Adama BARROW

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET